baigné, ée

BAIGNÉ, ÉE

(bè-gné, gnée) part. passé.
Qui a pris un bain. Rasé et baigné.
Mouillé. Tout baigné de sueur.
Ses beaux yeux étaient baignés de larmes [FÉN., Tél. VI]
Chimène est au palais, de pleurs toute baignée [CORN., Cid, III, 1]
Ses yeux baignés de pleurs demandaient à vous voir [RAC., Bér. V, 7]
Ces bras que dans le sang vous avez vus baignés [ID., Iphig. II, 5]
Une femme éperdue et de larmes baignée [VOLT., Orph. II, 7]
Tous les yeux étaient baignés de larmes [SÉV., 206]
Elle paraît baignée dans l'excès de la joie [ID., 437]
Arrosé par une rivière. Les plaines baignées par l'Euphrate.