baillard

BAILLARD1

(ba-llar) , s. m. et BAILLARGE (ballar-j', ll mouillées) s. f.
Terme d'agriculture. Variété très productive de l'orge vulgaire, et dont on fait, principalement dans le midi de la France, un pain fort grossier.

ÉTYMOLOGIE

  • Bailler, c'est-à-dire orge qui baille, qui donne beaucoup.

BAILLARD2

(ba-llar, ll mouillées) s. m.
Terme de teinturier. Chevalet sur lequel on fait égoutter les soies et les laines.