balconier


Recherches associées à balconier: balconnet

BALCONIER

(bal-ko-nié) s. m.
Néologisme. Celui qui pérore à un balcon, qui harangue la foule du haut d'un balcon.
Il n'est pas extraordinaire que je cite les avocats comme connaissant la législation mieux que moi, qui ne suis ni avocat, ni orateur, ni balconier.... [MARQUIS DE MORTEMART, Journ. offic. 29 mars 1847, p. 2429, 2e col.]
Il n'a pas le droit... de parler comme le premier révolutionnaire venu, de bafouer nos institutions nouvelles et les hommes qui les représentent, de ravaler sa parole jusqu'à ce rôle de vulgaire balconier [FR. CHARMES, Journ. des Débats, 1er janv. 1875, 1re p. 5e col.]