banalité

(Mot repris de banalite)

banalité

n.f.
1. Caractère banal de qqch : Ce roman est d'une grande banalité pauvreté, platitude ; originalité
2. Propos banal ; idée banale : Dire des banalités des lieux communs
3. Dans la féodalité, servitude concernant l'usage des biens banaux.

BANALITÉ

(ba-na-li-té) s. f.
Terme de droit féodal. Usage obligé d'une chose dans une seigneurie, moyennant redevance au seigneur. La banalité d'un four.
Chose triviale, vulgaire, sans originalité. Cette proposition est une banalité. Les compliments ne sont que des banalités.

ÉTYMOLOGIE

  • Banal.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BANALITÉ. Ajoutez :
    Caractère banal d'une chose.
    Une mode.... dénaturée par la bizarrerie ou la banalité de ses applications [GUIZOT, Vies des poëtes français, 1re édit. p. 103]

banalité

BANALITÉ. n. f. T. de Féodalité. Droit qu'avait un seigneur d'assujettir ses vassaux à moudre à son moulin, à cuire à son four, etc.

Il signifie aujourd'hui, figurément, Caractère banal d'une pensée, d'un écrit. Un livre, un discours d'une extrême banalité.

Il signifie aussi Pensée ou Écrit qui a ce caractère. Écrire, dire des banalités. Cette dissertation n'est qu'un tissu de banalités.

banalité


BANALITÉ (droit de), s. f. Droit qu'a le Seigneur de Fief d'assujétir ses vassaux à moûdre à son moulin, à cuire à son four, etc.

Synonymes et Contraires

banalité

nom féminin banalité
2.  Propos, idée sans originalité.
Traductions

banalité

triviality, banality, tritenessאמצעיות (נ), אמת מוסכמת (נ), חוסר מקוריות (נ), יומיומיות (נ), מטבע שחוק (ז), מעשה שבכל יום (ז), נדושות (נ), פרוזאיות (נ)alledaagsheid, gemeenplaatsκοινοτοπίαBanalität (banalite)
nom féminin
chose courante, ordinaire dire des banalités

banalité

[banalite] nf
[propos, vie, personne] → banality
(= remarque) → truism, trite remark
dire des banalités → to make trite remarks