baragouin

baragouin

n.m. [ du breton bara, pain, et gwin, vin ]
Fam. Langage incompréhensible : Je ne comprends rien à ce baragouin charabia

BARAGOUIN

(ba-ra-gouin) s. m.
Langage où les sons des mots sont tellement altérés, qu'il devient inintelligible.
Je ne puis rien comprendre à ce baragouin [MOL., les Préc. 5]
Autrement c'est pour moi du baragouin étrange [RÉGNIER, Sat. X]
Pourvu .... Qu'on parle baragouin, et qu'on suive le vent, En ce temps du jourd'hui on est assez savant [ID., Sat. III]
Voici ce notable discours brièvement, compendieusement traduit de baragouin en français [P. L. COUR., II, 19]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les quelx appelerent l'exposant sanglant barragouyn ; icelluy leur dist : beaux seigneurs, je ne suis point barragouyn, mais aussi bon chrestien, d'aussi bonnes gens et aussi bon françois que vous estes [DU CANGE, barginna.]
  • XVIe s.
    Vos parolles, translatées de barraguoin en françois, veulent dire que je me marie hardiment [RAB., Pant. III, 34]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-breton, bara, pain, et gwîn, vin ; mots que les Français entendaient souvent dans la bouche des Bretons, et qui leur servirent à désigner un langage inintelligible. La tradition qui rattachait baragouin à la Basse-Bretagne est conservée dans ces vers d'une chanson citée dans le Dict. bas-breton de VILLEMARQUÉ, p. XL : Baragouinez, guas De basse Bretagne, Baragouinez, guas, Tant qu'il vous plaira. Guas est le bas-breton guas, vassal.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BARAGOUIN. - HIST.
  • XVIe s. Ajoutez :
    En ce genre d'estude des histoires, il fault feuilleter sans distinction toutes sortes d'aucteurs et vieils et nouveaux, et barragouins et françois.... [MONT., II, 109]

ÉTYMOLOGIE

  • Même origine que baradeau.

ÉTYMOLOGIE

  • Ajoutez cette note de M. ROULIN : Composé, non de bara, pain, et guin, vin, mais de bara, pain, et gwenn, blanc, les miliciens de la Basse-Bretagne, qui arrivaient à Rennes ou à Laval, et qui étaient logés et nourris chez les bourgeois, témoignant leur surprise et leur satisfaction à la vue du pain blanc et répétant bara gwenn.

baragouin

BARAGOUIN. n. m. Langage incorrect et inintelligible. Cet homme parle mal, son langage est un vrai baragouin. Il est familier.

Il se dit quelquefois, par dénigrement, des Langues qu'on ne comprend pas. Je ne comprends pas son baragouin. Je n'entends rien au baragouin de ces étrangers.

baragouin


BARAGOUIN ou BARAGOUINAGE, s. m. [L'Acad. ne met que le premier. Trév. et le Rich. Port. les mettent tous deux. — Baragouein, goui-nage, tout bref.] 1°. Langage imparfait et corrompu. "Cet homme parle mal; son discours est un vrai baragouin, un sot baragouinage. = 2°. On le dit des langues étrangères qu'on n'entend pas: "Ce sont des Hollandais; je n'entends rien à leur baragouin. Dans ce second sens, baragouin vaut mieux que baragouinage; et dans le premier, celui-ci est préférable à l'aûtre.

Synonymes et Contraires

baragouin

nom masculin baragouin
Familier. Langage incompréhensible.
galimatias, sabir -familier: charabia, embrouillamini, jargon -littéraire: amphigouri, pathos.
Traductions

baragouin

koeterwaals

baragouin

gibberish

baragouin

galimatio

baragouin

galimatías

baragouin

[baʀagwɛ̃] nmgibberish