baratte

baratte

n.f. [ anc. fr. barate, agitation ]
Appareil pour faire le barattage.

baratte

(baʀat)
nom féminin
technique machine qui sert à fabriquer le beurre

BARATTE

(ba-ra-t') s. f.
Vaisseau dont on se sert pour battre le beurre.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Or set bien que il est dedanz l'ost perceüz ; Ja i aura barate et granz cris et granz hus [, Sax. t. II, p. 30]
    N'a cure plus de lor barate ; La rien dont il plus or se haste, c'est d'eus esloignier et fuir [BENOIT, Chron. de Norm. t. II, p. 65]
  • XIIIe s.
    Al lier fu la grans barate [, Partonop. de Blois, 10665]

ÉTYMOLOGIE

  • Diez est disposé à y voir le même radical que dans baraterie (voy. ce mot), à cause du sens de houspiller, mettre en confusion, qu'ont les verbes bareter, baratar, barattare ; cette opinion paraît très probable ; il y avait dans l'ancien français un mot barate signifiant agitation, confusion. On propose aussi le bas-breton baraz, baquet.

baratte

BARATTE. n. f. Récipient de bois en forme de baril, plus large par en bas que par en haut, dont on se sert pour battre le lait afin de le transformer en beurre.

baratte

Baratte, f. penac. Est un petit barril à douves, fonds et cerceaux, de la hauteur de deux pieds, rond, large par le bas, et estroit à l'emboucheure, laquelle est à fonds levis, ou plustost à couverture levisse, percée au milieu à passer le manche de l'instrument appelé Bat-beurre, par lequel trou apres que la baratte est environ pleine de lait, on le bat haussant et baissant ledit Bat-beurre, qui trempe dans le lait qui est dedans la baratte, tant que le beurre soit fait.

Traductions

baratte

churn

baratte

מחבצה (נ), מַחְבֵּצָה

baratte

Butterfaß, Buttermaschine

baratte

buterigilo

baratte

batedeira

baratte

zangola

baratte

[baʀat] nfchurn