barnache ou barnacle

BARNACHE ou BARNACLE

(bar-na-ch' ou bar-nacl') s. f.
Oiseau de passage qui est une espèce d'oie sauvage.
Les sifflements du courlis et le cri de la barnacle perchée sur les framboisiers de la grotte, m'annoncèrent le retour du matin [CHATEAUB., Natch. VIII, 333]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. bernaca, barnaces, bernicla ; angl. barnacle ; d'un mot irlandais. Oie barnacle, ainsi dite parce qu'une opinion populaire la faisait naître des barnacles ou bernicles, coquillages attachés aux végétaux du bord de la mer, où cet oiseau place son nid. Voy. BERNACLE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BARNACHE. Ajoutez :
    Nom, sur les côtes du Morbihan, d'une sorte de mollusque, l'anatife.
    Quelques-uns, comme le taret, se nourrissent au détriment de la pièce de bois à laquelle ils se fixent ; d'autres, comme la barnache, se bornent à lui demander un point d'appui ; bien des fois, j'ai vu des bouteilles chargées de barnaches, qui accusaient un long séjour dans l'eau [GOUEZEL, les Oiseaux de mer, Nantes, 1875, p. 20]