barricade

barricade

n.f. [ de barrique, qui servait à édifier les barricades ]
Obstacle fait de matériaux divers entassés en travers d'une rue pour se protéger lors de combats : Dresser des barricades.
Être, passer de l'autre côté de la barricade,
être, se ranger du côté du parti adverse.
Monter aux barricades,
en Suisse, monter au créneau.

BARRICADE

(ba-ri-ka-d') s. f.
Retranchement qu'on fait avec des barriques remplies de terre ou avec des pieux, des pavés, etc. Faire une barricade.
Au milieu de la paix font voir les barricades [BOILEAU, Sat. VI]
La journée des Barricades, l'insurrection dans Paris de 1588 et aussi celle de 1648. Les barricades de juillet, la révolution de 1830.
Ce peuple humain.... Qui t'emportait, vainqueur aux barricades, Comme un trophée, entre ses bras meurtris [BÉRANG., Chateaub.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il franchit la barricade de la ruette entre les espées qui la deffendoient [D'AUB., Hist. I, 301]
    Ils firent 46 barricades fossoiées devant et derriere [ID., ib. III, 12]
    La quatriesme troupe trouva une fausse barricade sur le fossé de la principale [ID., ib. III, 13]

ÉTYMOLOGIE

  • Barrique. Chifflet, au XVIIe siècle, dit que l'a se prononçait long ; barricâde.

barricade

BARRICADE. n. f. Retranchement qu'on fait avec des barriques remplies de terre ou avec des pieux, des chaînes, des pavés, etc. pour se défendre, pour se mettre à couvert de l'ennemi. Faire une barricade. Enfoncer, forcer, rompre une barricade. Attaquer une barricade. Franchir une barricade. Ils élevèrent des barricades dans toutes les rues. La Journée des Barricades.

bârricade


BâRRICADE, s. f. BâRRICADER, v. a. [Bârikade, kadé; 1re lon. r f. le reste bref.] La Bâricade est une espèce de retranchement, fait ordinairement avec des bâriques remplies de terre, d' où lui vient son nom. — Bâricader, c'est faire des bâricades. "Bâricader une porte, une fenêtre; mettre derrière tout ce qu'on peut, pour empêcher qu'on ne les enfonce. Il se dit sur-tout au réciproque: Se bâricader; s'entourer de tout ce qui peut mettre en état de se défendre. = Figurément, s'enfermer dans une chambre pour ne voir persone.

Traductions

barricade

Barrikade, Verhau, Verrammlung, Versperrungbarricadeversperring, barricade, (straat)versperringבריקדה (נ) [מתרס], חוסם כביש (ז), מחסום (ז), מתרס (ז), מִתְרָס, מַחְסוֹםbarikadeaggerεμπόδιο, φράγμαbarricadabarricadabarricataбарикадаBarikádabarrikade바리케이드barrikad (baʀikad)
nom féminin
tas d'objets derrière lequel on seprotège

barricade

[baʀikad] nfbarricade