basané, ée

BASANÉ, ÉE

(ba-za-né, née) part. passé.
Noirci, hâlé, en parlant de la peau. Un teint basané par le grand air.
Imaginer l'homme, c'est s'en représenter un de grande ou de petite taille, blanc ou basané [BOSSUET, Connaiss. I, 9]
Ses mains basanées, Aux palmes de Mars destinées [J. B. ROUSS., Odes, II, 15]