basane


Recherches associées à basane: porphyre

basane

n.f. [ ar. bitana, doublure de vêtement ]
1. Peau de mouton tannée dont on se sert en sellerie, maroquinerie, chaussure et reliure.
2. Peau souple qui garnit en partie les pantalons des cavaliers.

BASANE

(ba-za-n') s. f.
Peau de mouton qui, étant bien préparée, sert, au lieu de peau de veau, à relier des livres.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    À eus deus me sui descouvers, Monstré leur ai à iex ouvers, Que mes cuiriens [ma peau] devient basane [A. DINAUX, Trouvères artésiens, p. 121]
    Jà soit ce que les selles que il face ou que il vende soient garnies toutes de vache ou toutes de basannes [, Liv. des mét. 208]
  • XVe s.
    Du surplus ne servoit à rien.... La raison, car son cordouen [cuir] Estoit jà devenu basane [COQUILL., Enquête de la simple et de la rusée.]
  • XVIe s.
    Je luy fays acroire que la lune est faycte de bezane [PALSG., p. 627]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. et portug. badana ; de l'arabe bithanet, peau de mouton tannée.

basane

BASANE. n. f. Peau de mouton préparée qui sert à couvrir les livres et à d'autres usages. Basane verte, violette, rouge. Portefeuille de basane. Livre relié en basane. Fauteuil couvert de basane.

Le pluriel BASANES désignait les Garnitures de cuir noir adaptées à la partie inférieure des pantalons dans les troupes à cheval.

basané

BASANÉ, ÉE. adj. Qui est de teinte noirâtre, en parlant de la couleur de la peau. Teint basané. Visage basané.

basane


BASANE, s. f. [Bazane, 2e br. 3e e muet.] Peau de mouton préparée, dont on se sert ordinairement pour couvrir des livres. "Relié en basane.

basané

BASANÉ, ÉE, adj. Qui a le teint noirâtre.

Traductions

basane

sheep’s leather

basane

aluta