base

base

n.f. [ gr. basis, action de marcher ]
1. Partie inférieure d'un objet sur laquelle celui-ci repose : Base d'un édifice assise, fondation pied
2. Partie inférieure ; extrémité plus large : La base d'une montagne cime, sommet
3. Côté ou face d'une figure géométrique pris comme référence de mesure ; chacun des côtés parallèles d'un trapèze.
4. Ensemble des militants d'un parti, d'un syndicat, par rapport aux dirigeants : Consulter la base.
5. Principe fondamental sur lequel est établi un système, un raisonnement, une action : Elle est à la base de ce projet source condition assise, fondement
6. Principal composant : Médicament à base de pénicilline.
7. Crème fluide qui s'applique sur le visage avant le maquillage : Une base de maquillage.
8. Lieu de rassemblement des troupes et des moyens nécessaires à la conduite d'opérations militaires : Les avions rentrent à la base. Base navale.
9. En grammaire, radical nu d'un mot, sans aucune désinence : Le verbe « parler » a pour base « parl ».
10. En chimie, corps capable de neutraliser les acides en se combinant à eux.
Base de données,
en informatique, ensemble de données évolutives, logiquement organisé pour être exploité par des programmes multiples, eux-mêmes évolutifs.
Base de lancement,
lieu où sont réunies les installations nécessaires à la préparation, au lancement et au contrôle en vol des engins spatiaux.

BASE

(bâ-z') s. f.
Ce qui, posé solidement, supporte le poids d'un corps. Bloc qui diminue de la base au sommet. Base d'un piédestal, d'une colonne. La partie inférieure. La base d'une montagne. À la base des cornes. Poétiquement.
La terre chancelle sur ses bases ; la lune se couvre d'un voile sanglant [à la consommation des temps] [CHATEAUB., Génie, I, VI, 7]
Fig. Fondement, principe. Cette règle qui est la base de tout jugement. Jeter les bases d'un traité. L'empire qui s'écroule par sa base. Asseoir l'autorité sur la base des lois. La vraie félicité qui n'a d'autre base que la vertu.
La foi, cette base de l'esprit chrétien [MASS., Carême, Prod.]
La doctrine qui est la base de ce déréglement [PASC., Prov. 5]
Nous brûlons du désir de trouver une assiette ferme et une dernière base constante [ID., dans COUSIN]
Tout drame pèche essentiellement par la base s'il offre des joies sans mélange de chagrins [CHATEAUB., Génie, II, II, 3]
De leur trône abattu l'équité fut la base [LEMERC., Mahom. II, V, 3]
Un ministre est toujours un homme en spectacle à l'Europe ; son honneur est la base de son crédit [VOLT., Russie, II, 1]
Terme de mathématiques. Base d'une pyramide, le polygone opposé au sommet. Base d'un prisme, un des deux polygones égaux et parallèles, dont les côtés servent de base aux parallélogrammes latéraux. Base d'un cône, d'un cylindre, les cercles où viennent se terminer les sur faces courbes de ces corps. Base d'un parallélogramme, un des côtés adjacents, et presque toujours celui qui est le plus horizontal et le plus près de la terre. La surface d'un parallélogramme est le produit de sa base par sa hauteur. Le nombre invariable qui sert à définir un système de numération, de logarithmes, etc. La base de notre système de numération est dix. Terme de géodésie. Ligne mesurée avec toute l'exactitude possible et servant à évaluer toutes les autres. Terme d'optique. Base distincte, locution employée quelquefois pour distance focale. En anatomie, la base du cœur, la partie opposée à sa pointe. En botanique, base d'un organe, point par lequel il tient à son support.
Terme de musique. Tonique, note fondamentale.
Ce qui entre comme principal ingrédient dans un mélange. Le cacao est la base du chocolat.
En chimie, base, corps composé qui jouit de l'un ou des deux caractères suivants : 1° de se combiner avec un acide, de manière à former un composé différant des deux composants ; 2° de jouer le rôle d'élément électro-positif dans une combinaison quelconque.
Terme de menuiserie. Moulure saillante couronnant le parquet au bas d'une porte cochère. Terme de serrurerie. Moulure en cuivre au bas d'un barreau de rampe.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Puis fist dis bases, e chascune ont quatre alnes de longur e quatre de laür [largeur] e treis de haltur [, Rois, 254]
    Lores prist les riches columpnes de araim, ki al temple furent, od tutes les basses, e la vaissele que l'um apelout mer de araim [, ib. 436]

ÉTYMOLOGIE

  • Basis ; terme grec signifiant marche, allure, pied ou plante du pied, du verbe grec qui exprime aller, et aussi avoir une assiette ferme ; latin, vadere, aller (voy. JE VAIS).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BASE. Ajoutez :
    Terme de pharmacie. La partie essentielle d'une formule médicamenteuse.

base

BASE. n. f. Partie inférieure d'un corps quelconque qui lui sert de soutien. La base d'un clocher, d'une montagne, d'un rocher. De la base au sommet.

Il se dit particulièrement, en termes d'Architecture, de Ce qui soutient le fût de la colonne. Base dorique. Base ionique. Base corinthienne. Poser une colonne sur sa base.

La base d'un piédestal, La partie qui soutient le dé d'un piédestal.

BASE se dit également, en termes de Géométrie, de la Surface sur laquelle on conçoit que certains corps solides sont appuyés. La base d'une pyramide, d'un cylindre, d'un cône.

Il signifie, par extension, le Côté du triangle opposé à l'angle qui est regardé comme le sommet. La base du triangle. C'est dans un sens analogue qu'on dit, en termes d'Anatomie, La base du coeur, des poumons, etc., et, en termes de Botanique, La base d'une feuille, d'un pétale, etc.

En termes de Géodésie, il désigne le Côté initial mesuré directement sur le terrain. Les bases qui ont servi à la triangulation de la France sont de douze kilomètres environ.

En termes d'Art militaire, il désigne l'Ensemble des points de ravitaillement avec lesquels une armée en campagne se tient en relations constantes. Base d'opérations. Couper une armée de ses bases.

En termes de Marine, il désigne les Ports de ravitaillement ou de refuge des navires en temps de guerre. Faire des essais sur la base, courir sur la base, se dit d'un Bâtiment qui doit parcourir dans un temps donné une distance déterminée à l'avance.

Il se dit, en termes de Chimie, de Toute matière qui a la propriété de s'unir aux acides et de les neutraliser, du moins en partie. La plupart des bases ne sont que des oxydes métalliques. La potasse la soude sont les deux bases les plus énergiques. La base d'un sel.

Il se dit quelquefois, dans un sens plus général, de Ce qui entre comme ingrédient principal dans un mélange. La base d'un médicament, d'une composition. La base de ces pilules est l'aloès.

Il signifie figurément Ce qui est le principe, la donnée fondamentale d'une chose ou ce sur quoi elle repose. La base, les bases d'un système. Tout ce raisonnement pèche par la base. Arrêter les bases d'un traité. La justice est la base de toute autorité.

bâse


BâSE, s. f. [Bâze, 1re lon. 2e e muet.] 1°. En Architectûre, ce qui soutient le fut de la colonne; le dé d'un piédestal. 2°. En Géometrie, le côté du triangle, oposé à l'angle, qui est regardé comme le sommet. = 3°. Figurément, Apui, soutien. "La Justice est la bâse de l'Autorité Royale; la probité et la bone foi sont les bâses du comerce.

Synonymes et Contraires

base

nom féminin base
2.  Partie inférieure d'un corps.
3.  Principe fondamental.
Traductions

base

base, basis, footing, radixאושיה (נ), בסיס (ז), יסוד (ז), לוז (ז), מוקד (ז), מסד (ז), קרקע (ז), תושבת (נ), תשתית (נ), יְסוֹד, תּוֹשֶׁבֶת, הַשְׁתָּתָה, מַסָּדbasis, achterban, base [chemie], basis [leger], fundament, grondbeginsel, grondgetal [wiskunde], grondlijn, grondvlak, honk [baseball], principe, voet, ondergrond, grondgetal, grondslag, baseGrundlage, Basisβάση, βάσιςbasa, base, formaбазис, база, основаbase, cardineأَسَاس, قَاعِدَةdno, základbase, grundlagperustabaza, na osnovi土台, 基礎토대basis, grunnlagpodstawabasebasพื้นฐาน ฐานทัพ, รากฐานana fikir, kaidecơ sở, đế基础Основни基本 (bɑz)
nom féminin
1. partie inférieure de qqch, support la base d'une montagne
2. élément principal gâteau à base de chocolat
3. figuré idée qui est à l'origine de qqch la base d'une théorie
4. les connaissances essentielles avoir de bonnes bases en anglais
le plus important les principes de base
5. militaire lieu où sont installés des militaires une base navale

base

[bɑz] nf
[édifice, montagne] → base
la base de la pyramide → the base of the pyramid
(POLITIQUE) la base → the rank and file, the grass roots
(= fondement, principe) → basis
jeter les bases de → to lay the foundations of
(autres locutions) de base [aliments] → basic
Le pain et le lait sont des aliments de base → Bread and milk are basic foods.
à base de café → coffee-based
à base de plantes → plant-based, made from plant extracts
des produits de beauté à base de plantes → beauty products made from plant extracts
sur la base de (fig) → on the basis of
à la base de (fig) → at the root of