basset

(Mot repris de bassets)

basset

n.m.
Chien courant, aux pattes courtes et parfois torses.

basset

(bɑsɛ)
nom masculin
chien qui a des pattes courtes

BASSET

(bâ-sè ; le t se lie dans le parler soutenu : un basset excellent, dites : bâ-sè-t excellent ; au pluriel, l's se lie : des bassets excellents, dites : bâ-sè-z excellents ; bassets rime avec traits, succès, jamais) s. m.
Chien de chasse à poil ras, au nez souvent fendu, et très bas sur pattes.
La fumée y pourvut, ainsi que les bassets [chasse du renard] [LA FONT., Fabl. IX, 14]
Petit homme à jambes grosses et courtes. Adjectivement.
M. de Brissac avait infiniment d'esprit avec une figure de plat apothicaire, grosset, basset et fort enluminé [SAINT-SIMON, 64, 56]
Cor de basset, voy. à l'étymologie.

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de bas. Dans l'ancien français, basset était un adjectif qui signifiait tout bas : parler basset. Ce sens ou un sens très voisin s'est conservé dans l'instrument nommé cor de basset, sorte de clarinette recourbée qui descend une tierce au-dessous de la clarinette ordinaire.

basset

BASSET. n. m. Chien courant de petite taille ayant les pattes très courtes, la tête grosse et le corps très allongé. On chasse le blaireau avec des bassets. Basset à jambes droites. Basset à jambes torses.

Il se dit, familièrement et par dérision, d'un Petit homme dont les jambes et les cuisses sont trop courtes pour sa taille.

basset

Basset, m. acut. Est une sorte de chien terrien, bas monté sur jambes qu'il a torses, et est à court poil (combien qu'il y en a d'une autre facture, houssus comme barbets et à jambes droites) lesquels coulent sous terre pour destaner les Renards et Taissons, ou les renger aux accus, dont avec besches ou pietes, tarieres, bezoches, tenailles, racles, coupans et paelles, ils sont puis apres tirez, Bessici canes, car il semble qu'ils ne doivent tant prendre ce nom de Basset, par ce qu'ils sont courts de jambes, que de ce nom Latin Bessi, que Vegece en son livre 4. chap. 24. de l'art militaire, prend pour des caveurs et fouilleurs de mines d'or et d'argent et autres metaux, pour lesquelles trouver ils coulent dans les mines et ouvertures qu'ils font dans la terre. Le Fouilloux, en son livre de venerie, chap. 60. estime la race de tels chiens estre venue des pays de Flandres et Artois en France, dont aucuns les nomment chiens d'Artois. Ils sont dits aussi chiens terriers, parce qu'ils coulent dans les tannieres et repaires sousterranées d'iceux Taissons et Renards.

basset


BASSET, s. m. BASSETTE, s. f. [1re br. 2e è moy. br. aussi; Bacè, cète,] Basset se dit d'une espèce de chien de chasse, qui a les jambes fort courtes et tortues; et d'un petit homme, dont les jambes et les cuisses sont encôre trop courtes par raport à sa taille. — Bassette est une espèce de jeu de cartes. Jouer à la bassette, tenir la bassette. On a défendu la bassette.

Traductions

basset

Teckel

basset

שפלן (ז)

basset

bassotto

basset

Basset

basset

Basset

basset

Basset

basset

[bɑsɛ] nm (= chien) → basset, basset hound
basse tension adj [éclairage, ampoules, installations électriques, spots] → low-voltage