bassette

(Mot repris de bassettes)

BASSETTE

(bâ-sè-t') s. f.
Jeu de cartes assez semblable au lansquenet.
Des gens qui n'ont jamais joué qu'à la bassette [SÉV., 207]
Deux grandes tables deux fois le jour, et une bassette dont on ne saurait se passer [ID., 568]
D'un tournoi de bassette ordonner les apprêts [BOILEAU, Sat. X]
Il passe sa vie à tailler à la bassette [BOSSUET, Lett. quiét. 250]
Quand la bassette vint à la mode, il en conçut bientôt le fin par son algèbre naturelle, mais il conçut aussi que la véritable algèbre était encore plus sûre, et il fit calculer le jeu par feu M. Sauveur.... [FONTEN., Dangeau.]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. bassetta, jeu de cartes connu depuis très longtemps en Italie, d'où un noble vénitien l'apporta en France, où il était ambassadeur, en 1678.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BASSETTE. Ajoutez :
    Lieu, maison où l'on joue à la bassette.
    Mme de Mazarin a quitté la France pour aller établir dans Londres une bassette, pour y faire de sa maison une académie de jeu et de tous les désordres que le jeu entraîne [, Plaidoyer pour M. de Mazarin contre Mme de Mazarin, dans Mélange curieux des meilleures pièces de St-Évremond, t. I, p. 273, Cologne, 1708]

bassette

BASSETTE. n. f. Jeu de hasard qui se jouait avec des cartes et qui ressemblait au lansquenet.