bassin

(Mot repris de bassins)

bassin

n.m. [ lat. pop. baccinus, récipient ]
1. Récipient portatif large et peu profond ; récipient plat destiné à recevoir les déjections d'un malade alité.
2. Pièce d'eau servant d'ornement ou de réservoir ; réceptacle des eaux d'une fontaine ; vasque.
3. Chacune des parties d'une piscine de profondeur variable : Le petit et le grand bassin.
4. Partie d'un port limitée par des quais et des digues : Bassin de radoub.
5. Région drainée par un fleuve et ses affluents : Le bassin de la Garonne.
6. Vaste région en forme de cuvette : Le Bassin parisien.
7. Vaste gisement sédimentaire formant une unité géographique et géologique : Bassin houiller, minier.
8. Dans le corps humain et celui de certains vertébrés, ceinture osseuse située à la partie inférieure du tronc.

BASSIN

(ba-sin) s. m.
Grand plat creux. Bassin à laver les mains, à laver les pieds.
Claire comme un bassin, nette comme un denier [RÉGNIER, Sat. X]
Dans la tente d'Achille, il y a des bassins, des broches, des vases [CHATEAUB., Génie, II, II, 11]
Bassin à barbe, plat creux avec une gorge dont on se sert pour faire la barbe. Bassin, espèce de plat creux et rembourré que l'on passe sous les malades qui ne peuvent se lever, pour qu'ils aillent du ventre. Bassin magique, bassin dont certains sorciers se servent pour leurs prétendues prédictions.
Ce qu'un bassin contient. Un bassin d'oranges.
Bassins de balance, les deux plateaux d'une balance. Fig.
Outre la moitié de sa raison, l'homme met de plus dans le bassin de Dieu tout le poids de son cœur [CHATEAUB., Génie, I, VI, 5]
En termes d'astronomie, les Bassins, deux grandes étoiles de la Balance.
Plat où l'on reçoit les offrandes à la messe. Il mit quelques pièces de monnaie dans le bassin. Locution populaire. Cracher au bassin, cracher dans le bassin, faire un déboursé.
Grand vase à mettre de l'eau, cuve, baignoire. Bassin de marbre. Petit bassin.
Réservoir d'eau. Bassin de bains publics. Bassin pour une naumachie. Pièce d'eau dans un jardin, dans un parc. Fossé qui a de l'eau, autour d'une ville. Par extension. Le bassin de la mer.
Endroit d'un port où les vaisseaux sont à flot et à l'abri des agitations de la mer. Partie d'une rivière, d'un canal, qui est comprise entre deux ponts dans une ville.
Terme de géographie. Espace au fond duquel coule un fleuve, et dont toutes les pentes sont dirigées vers ce fleuve. Le bassin de la Seine. Plaine entourée de montagnes, de collines. Cette ville est située dans un magnifique bassin.
Vous préférez les bords de la Seine au beau bassin de nos Alpes [VOLT., Lett. Cideville, 4 janv. 1761]
Il fait un temps assez doux dans notre bassin, entre les Alpes et le mont Jura [ID., Lett. d'Argental, 19 déc. 1764]
Terme de géologie. Dépression à la surface du sol, vers le centre de laquelle coulent et convergent des eaux. Certain massif de couches ou réunions de terrains qui déterminent le caractère d'une contrée. Ensemble de couches qui remplissent une cavité ou dépression.
10° Terme d'anatomie. Canal courbe, à parois osseuses, qui, terminant inférieurement le tronc, lui sert de base, et qui fournit un point d'appui aux membres inférieurs. Grand bassin, portion du bassin qui soutient une partie des intestins. Petit bassin, celui qui est placé au-dessous du grand bassin, et qui se divise en une partie moyenne portant le nom de cavité pelvienne, et en deux ouvertures portant le nom de détroits.
11° Terme de métiers. Trou creusé en terre, dans lequel on fait couler le cuivre fondu. Espace entouré de sable où les maçons détrempent la chaux. Plaque de fer ou de cuivre pour fabriquer les chapeaux. Casserole à queue dont se sert le boulanger. Terme d'opticien. Sphère de cuivre jaune fondu et de divers rayons, à laquelle est adapté un appendice à pas de vis, lequel appendice sert soit à communiquer des mouvements, soit à le fixer solidement sur un support vertical.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Le sang [il] lui trait du cors près de demi bacin [, Ronc. p. 195]
  • XIIIe s.
    Si demanda plain bachin d'aighe : et maintenant li couru uns varlès aporter en un bachin d'argent, et li mist en la main senestre [, Chron. de Rains, 113]
    Que nulles gorgeretes à bacin ne soient fetes, que l'endroit et l'envers ne soient neufes et toutes de coton dedenz [, Liv. des mét. 371]
    Cheveus [elle] ot blons com un bacin, La char plus tendre qu'un pocin [, la Rose, 527]
    Si savoit garder [regarder] el bachin, Pour rendre perle et larrechin [, Roman d'Eust. le moine]
  • XIVe s.
    Un bacin à barbier, d'argent blanc, et est semé de cloz d'argent sur les bors [DE LABORDE, Émaux, p. 149]
    Un bacin d'argent avec la chaine, à mettre lampes [ID., ib.]
    À Roger de Paris, pour trois grans bacins d'arain, pour laver les piez [ID., ib.]
    Deux bacins d'or à laver les mains, à un esmail de rose ou [au] fons, esmailliez de France et semez de petits escussons de France sur les bords [ID., ib.]
  • XVe s.
    Hanaps, godets, escuelles de bois et d'estain, chandelliers, bacins.... [FROISS., II, III, 35]
  • XVIe s.
    Un petit bassin de cuivre ou un petit chaudron [PARÉ, XVI, 26]
    La Durance a naturellement son bassin et cours incertain [M. DU BELLAY, 376]
    Vierge plus blonde qu'un bassin [MAROT, IV, 180]
    Avez-vous jamais entendu que signifie : cracher au bassin ? [RABELAIS, dans DE LABORDE, Émaux, p. 149]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. baissin ; picard, bachin ; provenç. et espagn. bacin ; ital. bacino ; bas-lat. bassinus, et, dans Grégoire de Tours, bacchinon : cum duabus pateris ligneis quas vulgo bacchinon vocant. Diez rejette la dérivation allemande de Becken, bassin, attendu que, si c'était là l'origine, on aurait dit en français baquin et non bassin, le k allemand ne se changeant pas en sifflante dans les langues romanes. Il le tire du celtique bac, creux, cavité (voy. BAC). Ce qui fortifie cette étymologie, c'est que Grégoire de Tours paraît indiquer bacchinon comme appartenant à la langue du pays.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    Ajoutez :
  • Bassin hydrographique d'un cours d'eau, la portion de la surface terrestre qui écoule ses eaux dans le cours d'eau.
  • Bassin maritime ou bassin lacustre, ensemble des bassins hydrographiques de tous les cours d'eau qui s'écoulent dans une même mer ou dans un même lac.

bassin

BASSIN. n. m. Grand plat creux et de forme ronde ou ovale. Bassin de cuivre, d'argent, de vermeil. Bassin de faïence. Bassin de porcelaine. Bassin à laver les mains.

Il se dit aussi du Plat où l'on reçoit les offrandes à la messe. Il mit quelques pièces de monnaie dans le bassin.

Bassin à barbe, Bassin dont le bord est échancré d'un côté et dans lequel on met de l'eau pour se faire la barbe. On dit plutôt Plat à barbe.

Bassin de garde-robe, ou simplement Bassin, Vase destiné à recevoir les déjections. Le malade demande le bassin. Passer le bassin à un malade.

Les bassins d'une balance, Les deux plateaux d'une balance.

Par analogie, en termes de Jardinage, il se dit d'une Pièce d'eau, ordinairement bordée de pierre ou de marbre. Le grand bassin des Tuileries.

Bassin de fontaine, Réservoir en forme de bassin, qui reçoit les eaux d'une fontaine.

En termes de Marine, il signifie Lieu où les bâtiments jettent l'ancre. Ce port est bon, mais le bassin en est petit. Il se dit aussi d'une Grande enceinte pratiquée dans un port à marée, dans un havre, et fermée par des portes ou des vannes, pour que l'eau ne s'en écoule point et tienne toujours à flot un certain nombre de bâtiments. Les bassins du Havre. Le grand, le petit bassin. Ouvrir, fermer les bassins.

Bassin de construction, Ouvrage d'architecture nautique destiné à la construction et à la réparation des navires et aussi à les recevoir à flot. Les bassins de construction de Toulon.

En termes de Géographie, Bassin d'un fleuve, Territoire arrosé par un fleuve et par ses affluents, depuis sa source jusqu'à son embouchure. Le bassin de la Seine, de la Loire, etc.

Le bassin de la mer Noire, de la mer Caspienne, etc. L'espace arrosé par tous les cours d'eau qui s'y jettent.

Il se dit, par extension, d'une Vaste plaine entourée de montagnes ou de collines élevées. Cette ville est au centre d'un magnifique bassin, d'un riche bassin. Le bassin houiller du Nord de la France.

En termes d'Anatomie, il se dit de la Grande cavité osseuse qui forme la base du trône et sert de point d'attache aux membres inférieurs. Le bassin est plus large chez la femme que chez l'homme.

bassin

Bassin, Bassin à laver les mains, Polubrum.

Bassin à laver les pieds, Peluis, Pelluuia, Pelluuiae.

Une sorte de vaisseaux creux, fort ouvert comme un bassin, Concha.

Le bassin d'une fontaine, Crater.

Bassin à selle percée, Scaphium desidentium, Scaphium excrementitium et vsus obscoeni, B.

Bassin à barbier, Concha, vel peluis tonsoria.

Les bassins d'une balance, Lances.

bassin


BASSIN, s. m. [Ba-cein; 2e br.] 1°. Espèce de grand plat rond ou ovale. Acad. Trév. = 2°. Bassin de Confrérie, où l'on reçoit les ofrandes. Cracher au bassin, (st. prov.) Contribuer à quelque dépense: "On l'a forcé de cracher au bassin. = 3°. Bassin, dans les jardins, grande pièce d'eau. Bassin de fontaine, lieu fait en forme de bassin, pour y recevoir les eaux. — Bassin, dans un port de mer, le lieu où les vaisseaux jètent l'ancre. Ce port a un beau bassin. = 4°. Belle plaine entourée de montagnes: "Le beau bassin! = 5°. Plat; bassin à barbe; les deux bassins d'une balance. = 6°. Bassin de chambre ou de garderobe.

Synonymes et Contraires

bassin

nom masculin bassin
1.  Récipient peu profond.
2.  Pièce d'eau.
3.  Partie d'un port.
darce, darse, dock, rade.
Traductions

bassin

Becken, Schale, Bassin, Teichbasin, pelvis, bowl, dock, bedpan, poolbekken, kom, vont, vijver, dok, rede, reservoir, schaal, stroomgebiedאגן (ז), אגן הירכיים (ז), בריכה (נ), מקווה (ז), בְּרֵכָה, מִקְוֶהbak, bekkenkumme, bækken, vandhulpelvopelvis, barreño, jofaina, lebrillo, dársena, palangana, charca, charcovati, allas, lantiobacino, bacini, darsena, padella, trogolo, piscinapelvisskål, basseng, bekkenalguidar, bacia, tijela, lago, pélvisskål, bäcken, bassängλεκανοπέδιο, λεκάνη, πισίναсудно, бассейн, тазالْـحَوْضُ, بَرَكَةjezírko, pánevbazen, pelvis水たまり, 骨盤골반, 웅덩이basen, miednicaกระดูกเชิงกราน, สระน้ำhavuz, leğen kemiğibể, khung xương chậu水塘, 骨盆 (basɛ̃)
nom masculin
1. construction remplie d'eau le grandpetit bassin d'une piscine
2. anatomie ensemble des os situé au milieu du corps avoir un large bassin

bassin

[basɛ̃] nm
(= cuvette) → bowl
(= pièce d'eau) → pond; [parc] → lake
Il y a un bassin à poissons rouges dans le parc → There's a goldfish pond in the park.
[piscine] → pool
le grand bassin → the big pool
le petit bassin → the children's pool
[fontaine] → basin
(GÉOGRAPHIE)basin
(ANATOMIE)pelvis
une fracture du bassin → a fractured pelvis
(portuaire)dock
bassin d'emploi nmlabour pool (Grande-Bretagne), labor pool (USA)