bast

bast

BAST. s. m. Selle pour les bestes de somme. Bast de mulet, de cheval, d'asne. cheval de bast. ce bast blesse ce mulet, rembourrer un bast.

On dit fig. d'Un sot, d'un lourdaut, Que c'est un cheval de bast.

On dit prov. & fig. d'Un homme qui a quelque chagrin caché. Vous ne sçavez pas où le bast le blesse.

Bast, En prononçant l's est l'as de trefle, au jeu de l'hombre. Le bast est le troisiéme des matadors naturels.

bast

Bast, m. Est une espece d'enseleure d'asne ou mulet, ou autre beste de somme (car ne s'en sert on qu'aux sommiers) dont les arçons sont ronds tous d'une venuë, et haut eslevez, assis sur un fort et espais siege de bourre, ainsi faits tant pour empescher que la somme ne s'assie sur le corps de la beste, que pour le liage du cordage duquel la somme est troussée, Clitellae, sella baiulatoria, aut oneraria, Il vient de ce verbe Grec bastadzô, qui est autant que porter faix, Baiulo, gesto humeris.