bastillé, ée

BASTILLÉ, ÉE

(ba-sti-llé, llée, ll mouillées) adj.
Terme de blason. Garni de créneaux renversés vers la pointe de l'écu.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Virent grand foison de naves, petites et grandes, bien bastillées, venir par devers Hainebon [FROISS., I, I, 176]
    Ledit pont et la defense estoient si bien bastillés, et furent si bien defendus.... [ID., I, I, 276]
    Le duc Philippe de Bourgongne, et depuis le duc Jean aussi, avoient faict faire plusieurs grans engins de bois, pour bastiller Calais [JUVÉNAL DES URSINS, Charles VI, 1409]

ÉTYMOLOGIE

  • Bastille.