bastillard

BASTILLARD

(ba-sti-llar, ll mouillées) s. m.
Nom qu'on donnait dans le temps aux prisonniers détenus dans la Bastille, [J. ROU, Mémoires inédits et opuscules, dans Journ. offic. 9 déc. 1876, p. 9167, 2e col.]