batelier, ière

BATELIER, IÈRE

(ba-te-lié, liê-r' ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel l's se lie : des bateliers adroits, dites : des ba-te-lié-z adroits) s. m. et f.
Celui, celle dont la profession est de conduire un bateau.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Mais quant la bele en la nef fu, Li maroniers [marinier] mout liés en fu ; Si escria ses bateliers [, Bl. et Jeh. 4346]
  • XVIe s.
    Au port à Coulon, près de Niort, y avoit une bateliere qui jour et nuit ne faisoit que passer un chacun [MARG., Nouv. v.]
    À la premiere assignation pour l'embarquement, les basteliers manquerent pour s'estre enyvrez [D'AUB., Hist. III, 316]

ÉTYMOLOGIE

  • Batel (voy. BATEAU).