baudelaire

BAUDELAIRE

(bô-de-lê-r') s. m.
Sorte de sabre. Un des meubles du blason.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Guillaume de Cravant chevalier avoit feru le dit feu Guillaume sur la teste d'un coutel appellé badelare [DU CANGE, badelare.]
    Cavelier tira un grant panart ou badelaire [ID., ib.]
    Et lors il sacha un bazelaire, et en fery si grand cop ... [ID., ib.]
  • XVe s.
    Un petit coutel portatif appellé baudelaire [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. badarellus, badelaris, basalardus, baselardus. Il y avait dans l'ancien français le mot base qui avait le même sens et dont baselardus est un augmentatif.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BAUDELAIRE. Ajoutez. - REM. Baudelaire est le même que badelaire (voy. ce mot au Dictionnaire).