baugé

bauge

BAUGE. n. f. Lieu fangeux où le sanglier se retire, se couche. Faire sortir un sanglier de sa bauge.

Il se dit aussi d'un Certain mortier fait de terre grasse, mêlée de paille. Maçonnerie faite de bauge. Enduire une muraille de bauge.

bauge

Bauge, C'est mortier de terre farci de paille qu'en Gascoigne on appelle, Tortis, Lutum paleatum, Il signifie aussi un amas de bourbier, qu'en Languedoc est appelé fangas, Selon laquelle signification entre veneurs est aussi prins, pour le veaultre, le lict et la reposée du sanglier, Cubile, lustrum aprinum.

baûge


BAûGE, s. f. [Bôje, 1re lon. 2e e muet.] Lieu où repôse le sanglier et aûtres bêtes noîres. — 2°. Mortier de terre grâsse, mélée de paille. "Maçonerie faite de baûge. Enduire de baûge une muraille.
   À~ BAûGE, adv. En abondance. "Il a de tout à bauge; il est à son aise. Style familier.