baver

(Mot repris de bavâtes)

baver

v.i.
1. Laisser s'échapper de la bave : Tu as bavé en mangeant ta soupe.
2. En parlant d'un liquide, s'étaler en produisant des souillures : L'encre bavait.
Baver de (+ n. de sentiment),
manifester sans retenue le très vif sentiment que l'on éprouve : Baver d'envie, d'admiration, de jalousie.
Baver sur,
Fam. dire du mal de : Il n'arrête pas de baver sur ses voisins calomnier, dénigrer ; glorifier, louer, vanter
En baver ou en baver des ronds de chapeau,
Fam. avoir beaucoup d'ennuis ; se donner beaucoup de mal : J'en ai bavé pour terminer à temps.

baver


Participe passé: bavé
Gérondif: bavant

Indicatif présent
je bave
tu baves
il/elle bave
nous bavons
vous bavez
ils/elles bavent
Passé simple
je bavai
tu bavas
il/elle bava
nous bavâmes
vous bavâtes
ils/elles bavèrent
Imparfait
je bavais
tu bavais
il/elle bavait
nous bavions
vous baviez
ils/elles bavaient
Futur
je baverai
tu baveras
il/elle bavera
nous baverons
vous baverez
ils/elles baveront
Conditionnel présent
je baverais
tu baverais
il/elle baverait
nous baverions
vous baveriez
ils/elles baveraient
Subjonctif imparfait
je bavasse
tu bavasses
il/elle bavât
nous bavassions
vous bavassiez
ils/elles bavassent
Subjonctif présent
je bave
tu baves
il/elle bave
nous bavions
vous baviez
ils/elles bavent
Impératif
bave (tu)
bavons (nous)
bavez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais bavé
tu avais bavé
il/elle avait bavé
nous avions bavé
vous aviez bavé
ils/elles avaient bavé
Futur antérieur
j'aurai bavé
tu auras bavé
il/elle aura bavé
nous aurons bavé
vous aurez bavé
ils/elles auront bavé
Passé composé
j'ai bavé
tu as bavé
il/elle a bavé
nous avons bavé
vous avez bavé
ils/elles ont bavé
Conditionnel passé
j'aurais bavé
tu aurais bavé
il/elle aurait bavé
nous aurions bavé
vous auriez bavé
ils/elles auraient bavé
Passé antérieur
j'eus bavé
tu eus bavé
il/elle eut bavé
nous eûmes bavé
vous eûtes bavé
ils/elles eurent bavé
Subjonctif passé
j'aie bavé
tu aies bavé
il/elle ait bavé
nous ayons bavé
vous ayez bavé
ils/elles aient bavé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse bavé
tu eusses bavé
il/elle eût bavé
nous eussions bavé
vous eussiez bavé
ils/elles eussent bavé

BAVER

(ba-vé) v. n.
Jeter de la bave.
Votre petite fille est fort jolie ; elle me baise et me bave ; mais ne crie jamais [SÉV., 105]
Alizon ... Bave comme au printemps une vieille limace [RÉGNIER, Sat. X]
[Un enfant] qui crie et bave pour toute réponse [J. J. ROUSS., Ém. II]
Fig. Souiller par d'indignes paroles.
Rentre dans l'ombre où sont tous les monstres flétris Qui, depuis quarante ans, bavent sur nos débris ! [V. HUGO, Crép. 10]
Ne pas couler droit, en parlant d'un liquide qu'on verse ou qui s'écoule. Le sang bave dans la saignée, quand il ne sort pas en jet.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Conclusion : quelque chose qu'on bave [bavarde], Gloire mondaine est legier abbattuë [J. MAROT, V, 45]
    S'eschauffant si bien, qu'il discourut en bavant toutes les peines qu'il avoit endurées pour l'amour de Fleurie [YVER, p. 565]
    Alors il faudroit faire suer et baver [saliver] ladite dame, ou autrement ne pourroit guarir [PARÉ, XVIII, 70]

ÉTYMOLOGIE

  • Bave ; provenç. bavar ; espagn. babear ; portug. babar.

baver

BAVER. v. intr. Jeter de la bave. Les petits enfants ne font que baver. Un animal qui bave. Fig., Baver sur quelqu'un, sur la réputation de quelqu'un. Médire de lui.

baver

Baver, Stillare pituitam ex ore.

¶ Baver, Tricari, Ineptire, Nugari, Nugas agere, Inarticulate et impedite loqui, Balbutire: Il vient de babaxô, qui signifie ce que dessus.

Voila comment il se bave, où il se mocque et gaudit, Vt ludos facit?

Synonymes et Contraires

baver

verbe baver
Traductions

baver

dribble, salivate, slaver, slobberkwijlen, zabberen, zeveren, speekselafscheiden, een vlek maken, kwaadspreken, paf staan (van), uitvloeien, versteld staan, speeksel afscheidenהגיר ריר, הזיל ריר, רייר (פיעל), ריקק (פיעל), רִיֵּרsalivisalivardreglageifern, hecheln, sabbernbavare, sbavare (bave)
verbe intransitif
laisser couler sa salive

baver

[bave] vi
[enfant, malade] → to dribble
(fig) baver d'envie devant qch → to drool over sth
baver d'admiration devant qn → to be left open-mouthed in admiration of sb
[chien] → to slobber, to slaver (Grande-Bretagne), to drool (USA)
[encre, couleur] → to run
en baver → to have a hard time of it, to have a hard time