beffroi

(Mot repris de beffrois)

beffroi

n.m. [ haut all. bergfrid, ce qui garde la paix ]
Dans une ville, tour de guet, dotée d'une cloche, d'une horloge et qui symbolise le pouvoir municipal : Les beffrois de Gand et de Lille.

beffroi

(befʀwa)
nom masculin
haute tour d'une ville faire sonner le carillon du beffroi

BEFFROI

(bè-froi) s. m.
Tour dans laquelle est une cloche prête à sonner l'alarme.
La cloche même.
Il entend déjà sonner le beffroi des villes [LA BRUY., 10]
Ainsi toujours il prend l'heure qui sonne Pour un signal de son beffroi [BÉRANG., Louis X]
Charpente dans les clochers et les moulins.
Terme de blason. Beffroi de vair, trois rangées de vair dans l'écu d'armes.
Dans l'art militaire du moyen âge, tour de bois mobile qui servait de machine de guerre dans les siéges.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Dont firent arbalestriers trere, Berfroiz lever, perriere fere [, Roman de Brut, t. I, p. 262]
  • XIIIe s.
    Enging, perriere ne befroi, Ne douteras prince ne roi [, Ren. 7725]
    Pour garder ceulz qui ouvroient à la chaucie, fist faire le roi deus beffrois que l'en appelle chas chastiaus [JOINV., 220]
  • XVe s.
    Et avoient fait en nefs sur l'Escaut beffrois et atournemens d'assauts [FROISS., I, I, 128]
    Les Anglois avoient fait ouvrer et charpenter deux beffrois de gros merrains à trois estages, et seant chacun beffroi sur quatre roes, et avoit en chacun estage cent archers [ID., I, I, 237]
    Il n'attendit nullui, ainçois s'envint au marché de Valenciennes, et fit sonner les cloches du beffroy à volée [ID., I, I, 100]
  • XVIe s.
    De ce bruyant et merveilleux beffroy [l'artillerie] Murs et rampars de Trevy vont par terre [J. MAROT, V, 95]
    Les durs assaulx et merveilleux beffroy D'artillerie.... [ID., V, 99]
    Plus fort a fait mettre en ordre et arroy Processions, sonner cloches, beffroy Par toute France, et porter sans desroy Sainctes reliques [ID., V, 110]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, benoufe ; ital. battifredo ; bas-latin, belfredus, berfredus, verfredus, bercfridus, bilfredus, balfredus, berfreit, belfragium ; angl. belfrey ; du moyen haut-allemand, bercvrit, bervrit, tour servant de défense, de berc, tour, hauteur, et un radical vrit, fred, conserver, d'où l'allemand moderne Friede, paix.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BEFFROI. Ajoutez : - REM. Bien distinct du clocher, qui appartient à l'église, le beffroi est le monument municipal par excellence ; il est le signe caractéristique de la liberté des villes.

beffroi

BEFFROI. n. m. Tour ou clocher servant à faire le guet et où se trouvait une cloche pour sonner l'alarme.

Il se disait aussi de la Cloche du beffroi, Sonner le beffroi, Le beffroi sonne; et de la Charpente qui porte les cloches, Il faut refaire le beffroi de cette tour.

Par analogie, il désigne, en termes d'Arts, les Charpentes qui soutiennent les meules d'un moulin ou les Charpentes de bois ou de fer qui supportent un train de laminoirs dans les forges et dans les aciéries.

beffroi


BEFFROI, ou BÉFROI, s. m. [Bé-froa; 1er é fer. 2e dout.] Tour, ou clocher, d'où l'on fait le guet, où l' on sone l'alarme. = 2°. La cloche du béfroi: "Le béfroi sonne. = 3°. La charpente qui porte les cloches: le béfroi de cette tour menace ruine.

Traductions

beffroi

urboturo

beffroi

belfry

beffroi

torre

beffroi

belfort

beffroi

zvonice

beffroi

Belfry

beffroi

[befʀwa] nmbelfry