belette

(Mot repris de belettes)

belette

n.f. [ dimin. de belle ]
Petit mammifère carnivore au corps long, au pelage fauve sur le dos et au ventre blanc.

BELETTE

(be-lè-t') s. f.
Nom vulgaire de la martre mineure, petit carnassier, qui a le corps allongé et le museau pointu.
La nation des belettes, Non plus que celle des chats, Ne veut aucun bien aux rats [LA FONT., Fabl. IV, 6]
Nom vulgaire d'un poisson des côtes de France.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Chevals e dras et beles [peaux de belette] [, Rou, t. I, p. 332]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de l'ancien français bele, qui se rapporte aussi bien au kymri bele, martre, qu'au haut allemand bille. Les patois italiens offrent : milanais, béllora ; Come, bérola ; parmesan, benla ; génois, bellua ; sicilien, badottula pour ballottula, bellottula. Diez, qui fait ces rapprochements, se demande si, malgré le kymri et le haut-allemand, bele n'est pas simplement le latin bella, belle, la jolie bête, terme de flatterie qui se trouve en allemand pour cet animal, doté, par la crédulité, de forces mystérieuses. Les patois français ont : normand, roselet ; picard, bacoulette ; lorrain, moteile, qui est le latin mustela.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BELETTE. Ajoutez :
    Terme de métallurgie. Sorte de lopin cinglé.
    Nous faisons dans nos usines [de Montataire] des massiaux que nous nommons belettes, pour être réduits en certains échantillons ; mais c'est exactement du fer affiné ; nous n'avons plus qu'à le passer dans une cannelure pour en faire la barre voulue [, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. I, p. 70]
Traductions

belette

Wieselweaselwezelסמור (ז), סַמּוּרmarten, weselبن عرس, اِبْنُ عِرْسневестулкаlasicebrud, væselνυφίτσα, κουνάβιvizelocomadrejalumikkoनेवलाlasicamenyétdonnola飯綱, イタチ족제비žebenkštiszebiekstesnømus, røyskattłasicanevăstuicăласкаlasičkavesslagelincikласицяchồn bơlet, con chồn黄鼠狼doninhaอีเห็น (bəlɛt)
nom féminin
petit animal aux poils bruns

belette

[bəlɛt] nfweasel