bémol

(Mot repris de bemol)

bémol

n.m. [ it. b molle, b arrondi [où b représente la note si] ]
En musique, signe d'altération (♭) qui baisse d'un demi-ton la note qu'il précède : Les bémols, les dièses et les bécarres.
Mettre un bémol,
Fam. parler moins fort ; atténuer la violence de ses propos : Elle a mis un bémol à ses exigences elle les a modérées
adj. inv.
Se dit d'une note affectée d'un bémol : Des mi bémol.

BÉMOL

(bé-mol) s. m.
Caractère de musique en forme de petit b (b), placé au devant d'une note pour indiquer qu'on doit la baisser d'un demi-ton. Mettre un bémol devant une note.
Ce bémol est-il fin, et va-t-il bien au cœur ? [REGNARD, Distrait, II, 7]
Par extension, note douce à entendre.
Vit-on jamais un âne essayer des bémols, Et se mêler au chant des tendres rossignols ? [REGNARD, Fol. amour. II, 17]
On me soutient que leur musique [des rossignols] Cède aux bémols des Monsignis [VOLT., Ép. 97]
Ô muse.... Laisse-moi là Phébus chercher son aventure, Laisse-moi son bémol, prends la clef de nature [RÉGNIER, Sat. X]
Adj. Si bémol. Le ton de mi bémol.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Si elle ne se peut avoir par nature, ce sera par B carré ou B mol [YVER, p. 559]

ÉTYMOLOGIE

  • B, et mol (voy. MOU). Bemollis est dans des textes fort anciens (voy. DU CANGE), et opposé à bedurum ou bequadratum. Le bémol est considéré comme atténuant, amollissant ; de là le nom. B, dans la série des lettres prises comme indiquant les sept notes de la gamme, indique le si ; c'est la première note qu'on ait eu l'occasion de baisser d'un demi-ton, et, à cause de la douceur de ce si abaissé, on l'a nommé b mol, nom qui s'est ensuite étendu à toutes les notes, dans un sens pareil (voy. BÉCARRE).

bémol

BÉMOL. n. m. T. de Musique. Caractère qui a la forme d'un b, qu'on met devant une note pour indiquer qu'elle doit être baissée d'un demi-ton. Mettre un bémol à une note, devant une note, un bémol, deux bémols à la clef.

Il s'emploie aussi adjectivement. Un si bémol. Une note bémol.

bémol


BÉMOL, s. m. Caractère de musique, en forme de petit b, qu'on met devant une note, pour la baisser d'un demi-ton. Acad. On la met aussi à la tête d' une pièce de musique: on en met même plusieurs quelquefois pour marquer que toutes les notes qui sont sur ces lignes ou sur ces intervales, chargés de b mol, doivent être baissées d'un demi-ton.

Traductions

bémol

flat, bemolבמול (ז), נחת (ז) [במול], נָחֵתbemolobemolleбемольbyt (bemɔl)
nom masculin
signe musical

bémol

[bemɔl] nm (MUSIQUE)flat