benêt

(Mot repris de benêts)

benêt

[ bənɛ] adj.m. et n.m. [ lat. benedictus, béni ]
Se dit d'un garçon maladroit et un peu sot : De grands benêts dadais, niais, nigaud ; malin

benêt

(bənɛ)
nom masculin
personne un peu niaise, stupide Il a oublié ses affaires, quel benêt !

benêt


adj m
prendre un air benêt

BENÊT

(be-nê ; le t ne se lie pas dans la conversation ; au pluriel, l's se lie : les benêts écoutaient, dites : les be-nê-z écoutaient)
Adj. m. Niais, sot. Un jeune homme benêt.
S. m.
Tu deviens plus sot que tous les benêts de Turin [HAMILT., Gramm. 4]
Tous nos benêts de la cour l'admirent [ID., ib. 9]
Son grand benêt d'amant ne l'aime guère [SÉV., 144]
Le bailli pressait le mariage de son grand benêt de fils avec la belle St-Yves [VOLT., Ingénu, 13]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Mais quand j'ai veu ce qui en est, Je trouve que tu es benest [MAROT, III, 164]

ÉTYMOLOGIE

  • Prononciation normande de benoît (voy. ce mot). Benêt, qui veut dire bénit, a été employé pour désigner un niais, à cause de cette opinion vulgaire que les simples d'esprit sont favorisés du ciel. Il ne se dit qu'au masculin.

benêt

BENÊT. adj. m. Qui est niais, sot. Voilà un homme bien benêt.

Il est plus communément nom. C'est un grand benêt. Un franc benêt. Il avait un grand benêt de fils.

benêt


BENêT, s. m. [1re e muet, 2 ê ouvert.] Sot, niais. Il régit quelquefois la prép. de: "Son grand benêt d'amant ne l'aime guère. SÉV. Ce benêt de laquais a fait la comission tout de travers.

Synonymes et Contraires

benêt

nom masculin benêt
Personne d'une simplicité naïve.
dadais, idiot, imbécile, naïf, niais, nigaud, sot -familier: abruti, bêta, bûche, buse, cruche, gobe-mouches, gobeur, gogo, noix, poire, serin -littéraire: nicodème -populaire: cornichon, nouille.
futé, malin -familier: dégourdi.
Traductions

benêt

טיפשון (ז), כסיל (ז), פותה (ת), טִפְּשׁוֹן, כְּסִיל

benêt

kalf

benêt

minchione

benêt

[bənɛ] nmsimpleton