berger

1. berger, ère

n. [ du lat. berbex, brebis ]
Personne qui garde les moutons, les chèvres : La bergère conduit son troupeau.
Bon berger, mauvais berger,
Litt. bon, mauvais guide ou conseiller : Les mauvais bergers des sectes.
L'étoile du berger,
la planète Vénus.

2. berger

n.m.
Chien de berger : Berger allemand. Berger des Pyrénées.

berger

BERGER, ÈRE. n. Celui, celle qui garde les moutons. La houlette du berger. Le chien du berger. Un chien de berger. On a vu des rois épouser des bergères.

Fig., Réponse du berger à la bergère, Réplique qui clôt la discussion.

Il s'est dit figurément, dans la Poésie pastorale, pour Amant, amante. Un berger fidèle. Une bergère inconstante. L'heure du berger, Le moment favorable aux amants.

berger


BERGER, ÈRE, s. m. et f. [Bèrgé, gère: 1re ê ouv. 2e é fer. au 1er, è moy. et long au second.] Celui, celle qui garde les brebis. — Figurément, l'heure du berger se dit de tout temps, de toute ocasion favorable pour réussir dans une afaire, quelle qu'elle soit. Ainsi, Sarasin a dit, que la naissance de l'aurôre étoit l'heûre du berger pour un Poète, voulant dire que, le matin est favorable, pour travailler à faire des vers. Et Mde de Sévigné dit, en parlant des Bretons: "Entre midi et une heûre, nous ne savons rien refuser: c'est l'heure du berger.

Synonymes et Contraires

berger

nom berger
Personne qui garde les moutons.
gardeur, gardien, pasteur -littéraire: pastoureau, pâtre.
Traductions

berger

(bɛʀʒe) masculin

bergère

shepherd, sheepdogרועה (ז), רוֹעֶהherder, (schaap)herder/-rin, herdershondpastýř, pastevecβοσκός, Εωσφόροςŝafhundo, ŝafistopastorпастухSchäferpastore, pecoraioراعٍhyrdepaimenpastir羊飼い양치기gjeterpasterzpastorfårherdeคนเลี้ยงแกะçobanngười chăn cừu牧羊人Овчар牧羊人 (bɛʀʒɛʀ) féminin
nom
personne qui garde les moutons

berger

[bɛʀʒe, ɛʀ] nm/f → shepherd*(shepherdess)
berger allemand nm (= chien) → Alsatian (Grande-Bretagne), German shepherd