bernède

BERNÈDE

(ber-nè-d') s. f.
Se dit, dans le sud-ouest de la France, d'un lieu planté de vernes.
L'obligation pour les habitants de concourir à l'extinction des incendies pouvant se déclarer dans les forêts, montagnes, brandes et bernèdes du captalat de Buch, se retrouve dans diverses baillettes ou transactions plus anciennes, notamment des 25 janv. 1604, 14 nov. 1745 et 7 août 1746 [, Enquête sur les incendies des Landes, p. 207]

ÉTYMOLOGIE

  • Prononciation gasconne de vernede, bas-lat. verneda, lieu planté de vernes (voy. VERNE).