berner

(Mot repris de bernerait)

berner

v.t. [ anc. fr. berner, vanner le blé ]
Tromper en mentant, en agissant de façon perfide : Elle nous a bernés abuser [litt.], duper

berner


Participe passé: berné
Gérondif: bernant

Indicatif présent
je berne
tu bernes
il/elle berne
nous bernons
vous bernez
ils/elles bernent
Passé simple
je bernai
tu bernas
il/elle berna
nous bernâmes
vous bernâtes
ils/elles bernèrent
Imparfait
je bernais
tu bernais
il/elle bernait
nous bernions
vous berniez
ils/elles bernaient
Futur
je bernerai
tu berneras
il/elle bernera
nous bernerons
vous bernerez
ils/elles berneront
Conditionnel présent
je bernerais
tu bernerais
il/elle bernerait
nous bernerions
vous berneriez
ils/elles berneraient
Subjonctif imparfait
je bernasse
tu bernasses
il/elle bernât
nous bernassions
vous bernassiez
ils/elles bernassent
Subjonctif présent
je berne
tu bernes
il/elle berne
nous bernions
vous berniez
ils/elles bernent
Impératif
berne (tu)
bernons (nous)
bernez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais berné
tu avais berné
il/elle avait berné
nous avions berné
vous aviez berné
ils/elles avaient berné
Futur antérieur
j'aurai berné
tu auras berné
il/elle aura berné
nous aurons berné
vous aurez berné
ils/elles auront berné
Passé composé
j'ai berné
tu as berné
il/elle a berné
nous avons berné
vous avez berné
ils/elles ont berné
Conditionnel passé
j'aurais berné
tu aurais berné
il/elle aurait berné
nous aurions berné
vous auriez berné
ils/elles auraient berné
Passé antérieur
j'eus berné
tu eus berné
il/elle eut berné
nous eûmes berné
vous eûtes berné
ils/elles eurent berné
Subjonctif passé
j'aie berné
tu aies berné
il/elle ait berné
nous ayons berné
vous ayez berné
ils/elles aient berné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse berné
tu eusses berné
il/elle eût berné
nous eussions berné
vous eussiez berné
ils/elles eussent berné

BERNER

(bèr-né) v. a.
Faire sauter quelqu'un en l'air dans une couverture.
Mademoiselle, je fus berné vendredi dernier, pour ce que je ne vous avais pas fait rire dans le temps que l'on m'avait donné pour cela [VOIT., Lett. 9]
La jalousie que quelques écoliers conçurent des distinctions qu'il [le 3e fils de Mancini] y avait [au collége des Jésuites], les poussa à le berner dans une couverture [SAINT-SIMON, 357, 218]
Fig. Se moquer de quelqu'un. Il est si sot qu'il se fera berner partout.
Quoiqu'on blâme le vice, on peut avoir des mœurs, Et l'on n'est point méchant pour berner des auteurs [GILB., Apologie.]

ÉTYMOLOGIE

  • Berne 1.

berner

BERNER. v. tr. Faire subir à quelqu'un la plaisanterie de la berne.

Il signifie au figuré Se moquer de quelqu'un, le tourner en ridicule. Il fut berné pendant toute la soirée. Si je disais cela, je me ferais berner.

BERNIQUE! Interjection qui exprime un BERNIQUE! Interjection qui exprime un désappointement. Je croyais le trouver encore chez lui; mais bernique! Vous comptez sur lui : bernique! Il est populaire.

berner

Berner, act. acut. Est Vanner, Excutere, Il peut venir de Bernie, qui signifie une grosse sorte de mante veluë faite de rude laine, dont les Irlandois usent pour vesture, comme si on disoit vanner et jetter en l'air aucun, avec une telle mante roidie et secousse par quatre hommes, en tenant chascun une corniere, Sueto. in Othone, cap. 2. ferebatur et vagari noctibus solitus et inualidum quemque obuiorum vel potulentum corripere, ac distento sago impositum in sublimi iactura, id est, bernare, vt Bud. ait, voyez Bernie.

Tu seras berné, Ibis ab excusso missus in astra sago, B. Vanne.

Je puisse estre berné ou vanné, Mittar ab excusso pronus in astra sago, B.

Synonymes et Contraires
Traductions

berner

fool, hoax, derideאיחז העניים של- (bɛʀne)
verbe transitif
tromper qqn

berner

[bɛʀne] vt → to fool