besaiguë

BESAIGUË

(be-zè-ghue) s. f.
Outil de charpentier taillant par les deux bouts, dont l'un est en bec d'âne, et l'autre en ciseau.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Les ustils as ovriers qui firent les degrés, Besaguë e cuignies en ont od els portez, Pour depecier les uis, s'es [s'ils les] trovassent fermez [, Th. le mart. 144]
  • XIIIe s.
    Cil sont boen [bon] qui sont doble ostil ; Celx [à ceux-là] resemble li besaguz ; Des deux pars tranche et est aguz [RUTEB., II, 68]
  • XVIe s.
    L'un plante aux champs une forte charrue ; L'autre en ses mains porte une bisaguë [RONS., 685]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, bisaiguë ; de bis, deux fois (voy. BIS), et acutus, aigu (voy. AIGU).

besaiguë

BESAIGUË. n. f. T. de Charpenterie. Outil de fer, taillant par les deux bouts, dont l'un est en bec-d'âne et l'autre en ciseau : il sert à dresser et réparer le bois de charpente et à faire les tenons et mortaises.