betun

BETUN

(be-tun) s. m.
Liquide qui emplit une tonne dans laquelle les planteurs de tabac jettent les détritus des feuilles, les côtes et les résidus du balayage des ateliers ; il dégage une odeur insupportable d'urate d'ammoniaque.

ÉTYMOLOGIE

  • Ce n'est pas une corruption du vieux mot petun, tabac ; betun signifie cirage, ce qui indique quelle est l'apparence du liquide employé pour provoquer la fermentation, MAXIME DU CAMP, Rev. des Deux-Mondes, 1868, 1er août, p. 731.