bière

1. bière

n.f. [ néerl. bier ]
Boisson fermentée légèrement alcoolisée, préparée à partir de céréales germées et parfumée avec du houblon ; contenu d'un verre de cette boisson : Bière blonde, brune, blanche. Prendre, boire une bière
un verre, une chope de bière
Ce n'est pas de la petite bière,
Fam. c'est une chose importante : Reprendre des études à son âge, ce n'est pas de la petite bière ; c'est un personnage important : Ces gens ne sont pas de la petite bière et pourtant ils n'ont pas été invités.

2. bière

n.f. [ frq. bera, civière ]
Cercueil : La mise en bière aura lieu demain matin.

BIÈRE1

(biê-r'. Quelques-uns écrivent bierre, dit l'Académie) s. f.
Boisson fermentée faite avec le houblon et les graines céréales, particulièrement avec l'orge. Bière de mars, bière brassée en mars. Double bière, bière forte, petite bière, ce sont diverses sortes de bières, selon la quantité d'alcool qui s'est développée par la fermentation ; la petite bière est celle qui en contient le moins. Fig. Ce n'est pas de la petite bière, ce n'est pas peu de chose. C'est une enseigne à bière, se dit d'un tableau, d'un portrait très mal peint.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La biere est une boisson faite avec des grains ; diversement nommée, selon les païs et les langues, chacun aiant sa particuliere appellation, comme Medon, Guttale, Cervoise, Queute, Alle, et semblables, usitées en Lorraine, Angleterre, Escosse, Flandres, Allemaigne, Pologne, Boheme, Dannemarch, Moscovie et autres nations septentrionales.... [O. DE SERRES, 251]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. birra ; d'un mot aussi bien germanique que celtique : angl. saxon, beor ; anc. scandin. bior ; anc. haut-allem. pior ; allem. mod. Bier ; gaél. beôir ; bas-bret. biorc'h.

BIÈRE2

(biê-r') s. f.
Coffre où l'on enferme un mort.
Et l'art imitant la nature Bâtit d'une même figure Notre bière et notre berceau [ROTR., St Gen. V, 1]
Au pied de cet autel de structure grossière Gît sans pompe, enfermé dans une vile bière, Le plus savant mortel qui jamais ait écrit [BOILEAU, Épitaphe d'Arnauld.]
À sa mort on le cloue dans une bière [J. J. ROUSS., Ém. I]
Notre défunt était en carrosse porté, Bien et dûment empaqueté, Et vêtu d'une robe, hélas ! qu'on nomme bière, Robe d'hiver, robe d'été Que les morts ne dépouillent guère [LA FONT., Fab. VII, 11]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    [Ils] Leveront nous en bieres [brancards] sur somiers [bêtes de somme] [, Ch. de Rol. CXXX]
  • XIIe s.
    En Aleschans fu la bataille fiere ; Le jor i fist Renoars mainte biere [, Bat. d'Aleschans, 6291]
    Prendront nos cors, qu'il ne voudront laissier, Desor les bieres [brancards] que porteront sommier [, Ronc. p. 83]
    Faisons des bieres de verges et de peaus [, ib. p. 150]
    Tout droit à Blaives [il] fist les berres [brancards] porter [, ib. p. 158]
    Nel larra [il ne le laissera] qu'il n'i aut [aille] pur vivre u pur murir ; Ainz s'i fereit porter sur biere e sustenir [, Th. le mart. 35]
    E meïsmes li reis seiveit la bierre [, Rois, 132]
  • XIIIe s.
    Acostez s'est à une pierre ; Bien vosist estre mors en biere [, Ren. 6642]
    Bau sire, laissiez cest afere, Mes faites une biere fere à porter Roonel en l'ost [, ib. 24828]
    Dedenz gisoit une geline Que l'en amenoit en litiere Fete autresi com une biere [, ib. 9980]
    Mors gist [il] là hors en leu de biere En ces fossés, gole baée [, la Rose, 12668]
    Al conte Estevenon font la biere aprester, à douze des plus povres de l'ost se fist porter, Douze deniers de Luque à chascun fist doner [, Ch. d'Ant. VI, 226]
  • XVe s.
    Item s'en suivent ceux qui porterent les bannieres de la biere et du tournoy [funérailles du comte de Flandre] [FROISS., II, II, 217]
    Se j'avoye la maistrie Sur ceste faulse mesgnie, Je les meisse tous en biere ; Si est telle ma priere ; Je pry Dieu qu'il les maudie [CH. D'ORL., Bal. 26]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, birâ, brancard ; namurois, bî, bière ; rouchi, beard, civière ; provenç. bera ; ital. bara ; de l'allem. Bahre, civière, de l'anc. haut-allem. bâra ; anglo-sax. baer, bêre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. BIÈRE. Ajoutez :
    Nom donné par la superstition populaire, en Normandie, à des spectres blancs, semblables à un cercueil, qu'on dit rencontrer la nuit couchés en travers des chemins, Annuaire de la Manche, 1832.

bière

BIÈRE. n. f. Boisson fermentée qui se fait avec du blé ou de l'orge et du houblon ou d'autres plantes aromatiques. Double bière. Bière forte. Petite bière. Bière blanche. Bière blonde. Bière brune. Bière nouvelle. Bière mousseuse. Une bouteille de bière. Un verre de bière. Faire de la bière. Brasser de la bière. Brasseur de bière. Levure de bière.

Bière de mars, Bière brassée dans le mois de mars.

Fam., fig. et pop., Ce n'est pas de la petite bière, Ce n'est pas une bagatelle.

bière

BIÈRE. n. f. Synonyme de CERCUEIL. Mettre en bière. Mise en bière.

biere

Biere, f. penac. Signifie ores ce coffret de bois, large par un bout, et estroit par l'autre, où l'on enclot le corps d'un trespassé pour estre porté et mis en terre. Capulum. Et ainsi est prins au Proverbe qui dit, Apres le sanglier le myere, Apres le cerf la biere. L'Italien dit, Bara, Presque pour le mesme, qui peut estre rendu en Latin par Feretrum, et Sandapila. Et qui voudroit dire que ce mot Italien, Bara, et le Francois Biere, vinsent de Baratrum, diction Grecque, il auroit cete seule raison pour luy, que Baratrum, Selon Diomede, signifie aussi un certain lieu qui est és enfers, iceux enfers prins selon l'usage du mot envers les Latins. Ores Biere signifie cette maniere de boisson usitée és pays froids qui n'abondent en vin. Zytum.

bière


BIèRE, s. f. [Biè-re, 1re è moy. et long, 2e e muet.] 1°. Cofre de bois où l'on met un corps mort. = 2°. Espèce de boisson fort commune, qui se fait avec du blé ou de l'orge et du houblon.
   Rem. Pluche, qui aimait les doubles r, écrit bierre dans le second sens. Le Traducteur de l'Hist. d'Angl. de M. Hume emploie aussi cette ortographe. Elle serait utile pour distinguer bierre (boisson) de bière (cercueil.) L'Acad. met celui-ci pour les deux, mais elle en fait deux articles séparés.

Traductions

bière

(bjɛʀ)
nom féminin
boisson alcoolisée bière blondebrune commander une bière pression

bière

Bier, Sargbeer, ale, bier, coffinbier, doodkistבירה (נ), שיכר (ז), בִּירָה, בירהbierبيرة, جعة, ضرب من الجعة, مزر, بِيرَةбираcervesapivoøl, bajer, øllenμπίρα, μπύραbierocervezaõluآب جوolut, ruumisarkkupivo, okrajak osnovesörbirbjór, ölbirraビール, ビア, 麦酒맥주cerevisia, cervisiaalusølpiwocervejabereпивоpivool, pivoölbia, boza, pombebiraпивоr­îu bia, bia啤酒เบียร์啤酒 (bjɛʀ)
nom féminin
cercueil la mise en bière

bière

[bjɛʀ] nf
(= boisson) → beer
(= cercueil) → bier
mettre en bière → to put in a coffin
bière blonde nflager
bière brune nfdark beer
bière pression bière à la pression nfdraught beer (Grande-Bretagne), draft beer (USA)