bien-aise

bien-aise


BIEN-AISE, adj. [Bié-nèze; 1re é fer. 2e è moy. et long 3e e muet.] Qui est content, satisfait. Il régit de devant les noms et les verbes: "Je suis bien-aise de ce que vous me dites, de le savoir. = Il régit que et le subjonctif: "Je suis bien-aise que vous l'aprouviez. "Remarquez qu'on se sert de la prép. de, quand le verbe régi se raporte à Bien-aise, et de la conjonct. que, quand il ne s'y raporte pas: "Je suis bien-aise de le faire: "Je suis bien-aise que vous le fassiez.
   * J. J. Rousseau l'emploie substantivement. "Pour Dieu, laissez-les haranguer tout leur bien-aise. (Reine Fantasque.) c. à. d. tant qu'ils voudront. Je n'ai vu ni entendu nulle aûtre part cette façon de parler.