biffé, ée

BIFFÉ, ÉE

(bi-fé, fée) part. passé.
Un passage biffé. Un acte biffé.
Sur les registres des curés la qualité de prince [du cardinal de Bouillon] fut rayée, biffée ; et annoté en marge, que.... [SAINT-SIMON, 280, 45]