bigarré, ée

BIGARRÉ, ÉE

(bi-ga-ré, rée) part. passé.
Et si je meurs, il [le roi] veut avoir Un manchon de ma peau, tant elle est bigarrée [LA FONT., Fab. IX, 3]
Les hommes bigarrés, Les uns gris, les uns noirs [BOILEAU, Sat. VIII]
Fig. Vers bigarrés, langage bigarré, vers, langage où l'on entremêle les mots de deux langues, comme dans le Malade imaginaire : Grandes doctores doctrinae De la rhubarbe et du séné. Style bigarré, style où il y a de la bigarrure.