bigarrer

(Mot repris de bigarrés)
Recherches associées à bigarrés: bigarrer

bigarrer


Participe passé: bigarré
Gérondif: bigarrant

Indicatif présent
je bigarre
tu bigarres
il/elle bigarre
nous bigarrons
vous bigarrez
ils/elles bigarrent
Passé simple
je bigarrai
tu bigarras
il/elle bigarra
nous bigarrâmes
vous bigarrâtes
ils/elles bigarrèrent
Imparfait
je bigarrais
tu bigarrais
il/elle bigarrait
nous bigarrions
vous bigarriez
ils/elles bigarraient
Futur
je bigarrerai
tu bigarreras
il/elle bigarrera
nous bigarrerons
vous bigarrerez
ils/elles bigarreront
Conditionnel présent
je bigarrerais
tu bigarrerais
il/elle bigarrerait
nous bigarrerions
vous bigarreriez
ils/elles bigarreraient
Subjonctif imparfait
je bigarrasse
tu bigarrasses
il/elle bigarrât
nous bigarrassions
vous bigarrassiez
ils/elles bigarrassent
Subjonctif présent
je bigarre
tu bigarres
il/elle bigarre
nous bigarrions
vous bigarriez
ils/elles bigarrent
Impératif
bigarre (tu)
bigarrons (nous)
bigarrez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais bigarré
tu avais bigarré
il/elle avait bigarré
nous avions bigarré
vous aviez bigarré
ils/elles avaient bigarré
Futur antérieur
j'aurai bigarré
tu auras bigarré
il/elle aura bigarré
nous aurons bigarré
vous aurez bigarré
ils/elles auront bigarré
Passé composé
j'ai bigarré
tu as bigarré
il/elle a bigarré
nous avons bigarré
vous avez bigarré
ils/elles ont bigarré
Conditionnel passé
j'aurais bigarré
tu aurais bigarré
il/elle aurait bigarré
nous aurions bigarré
vous auriez bigarré
ils/elles auraient bigarré
Passé antérieur
j'eus bigarré
tu eus bigarré
il/elle eut bigarré
nous eûmes bigarré
vous eûtes bigarré
ils/elles eurent bigarré
Subjonctif passé
j'aie bigarré
tu aies bigarré
il/elle ait bigarré
nous ayons bigarré
vous ayez bigarré
ils/elles aient bigarré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse bigarré
tu eusses bigarré
il/elle eût bigarré
nous eussions bigarré
vous eussiez bigarré
ils/elles eussent bigarré

BIGARRER

(bi-ga-ré) v. a.
Marquer de couleurs qui tranchent l'une sur l'autre. Bigarrer son ajustement.
Fig.
Ont-ils pu démêler toutes les nuances qui bigarrent la vie commune ? [VOLT., Lett. Prusse, 79]
Sans bigarrer son discours de quelque plaisanterie hors de place [VAUVENARGUES, Batylle.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tu fais germer la terre, et de vives couleurs Tu bigarres les prés orgueillis de leurs fleurs [RONS., 913]
    Son oraison tant bien parée Semble une juppe bigarrée De plus de sortes de couleurs Que les prez ne portent de fleurs [DU BELLAY, VII, 75, verso.]
    Que le vert pré desserre Ses plus douces odeurs, Se bigarrant de fleurs [YVER, p. 574]
    Après eux marchoient les prevost des marchands et eschevins, bigarrez de diverses couleurs [, Sat. Mén. p. 13]
    Les vers bigarrés sont pires que ceux qui sont d'une seule couleur [PARÉ, XXII, 4]
    Il y en a [des pigeons] de blancs, de noirs, de gris, d'enfumés, de meslés et de bigarrés [O. DE SERRES, 404]
    Par telle curiosité [entements réitérés], les fruits s'en diversifient et bigearrent avec utile et plaisante admiration [ID., 640]
    Si on veut bigearrer le taillis, en y entremeslant diverses especes d'arbres pour le decorement [ID., 793]
    Pourquoy bigarres tu ton saion en ceste façon ? [PALSGR., p. 482]
    Et tu ne fais point de cas de deux, trois et quatre cens collecteurs bigarrez [FROUMENTEAU, Finances, 3e liv. p. 395]
    Ce qu'aucuns bigarrés [irrités] hors de saison ne veulent conceder [PARÉ, VIII, 23]

ÉTYMOLOGIE

  • Ménage le tire de bis et variare, bis dans le sens péjoratif (voy. BIS- préfixe), et variare. Diez, qui ne repousse pas cette étymologie, en suggère cependant une autre, qui serait : bi-garrer pour bi-carrer, de carrer, disposer, arranger en forme de carrés, d'échiquier. Mais ce qui paraît décider la question pour Ménage, c'est l'existence, en Berry, de gare, gareau, gariau, gariche, tous mots qui signifient de couleur variée. Que le v latin puisse se changer en g comme le w germanique, bien que plus rarement, c'est ce que prouve guivre de vipera, gaîne de vagina, etc. On voit par quelques exemples qu'on a confondu bigarrer avec bizarre, qu'on écrivait bigeare, et qu'on en a fait bigearer ; mais cela ne peut être considéré que comme une erreur.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BIGARRER. Ajoutez :
    V. réfl. Se bigarrer, prendre, recevoir des bigarrures.
    Il n'y a point de valet qui ne soit de race de rois, ni de roi qui ne soit de race de valets : tout se bigarre de cette façon avec le temps [MALH., Lexique, L. Lalanne.]

bigarrer

BIGARRER. v. tr. Nuancer de couleurs qui tranchent ou qui sont mal assorties. Étoffe bigarrée.

Fig. et fam., Bigarrer ses ouvrages de citations, de mots grecs et latins, etc., Les charger, les remplir de citations, etc., qui ne produisent que de la confusion.

bigarrer

Bigarrer, Variare, Distinguere, Variegare, quasi bis variare.

bigarrer


BIGARRER, v. a. BIGARRûRE, s. f. [Bigaré, garûre, 3e lon. au 2d.] On écrivait autrefois bigareure. — Bigarrer, c'est diversifier de couleurs, qui tranchent, ou sont mal assorties. Bigarrûre est donc une variété de couleurs tranchantes, ou qui ne s' assortissent pas. Ces deux mots se disent au propre et au figuré: Ils se prènent en mauvaise part et ne sont pas un éloge. "Habit bigarré, parûres bigarrées; discours bigarré, compagnie bigarrée: "La bigarrûre de ce chapitre a de quoi plaire à ceux qui aiment la variété. "* Dieu gouverne toutes les créatûres, selon les variétés et bigareures nécessaires ou convenables à leur être. Vie de St. Henri. Le mot de bigareure est peu séant en cet endroit.
   BIGARRûRE du style. C'est un grand défaut. Elle consiste à méler dans le même ouvrage des expressions nobles avec des locutions bâsses. On était moins délicat là dessus autrefois. Corneille, Bossuet, Mascaron montrent souvent des exemples de cette bigarrûre de style.
   Elle est encore plus sensible dans le dernier, dont les expressions pompeûses sont souvent boursouflées et gigantesques. Il n'y a, à mon avis, que deux Auteurs, dont l'un vit encôre, J. J. Rousseau et Linguet, qui aient eu supérieurement l'art de méler les styles, sans qu'il parût dans leurs écrits de la bigarrûre. Il est vrai que le genre, auquel leur beau génie les portait, comporte un peu plus ce mélange d'expressions, qui siéent toujours bien, quand elles sont énergiques; mais il faut avouer aussi qu'ils savent admirablement bien les enchâsser dans leurs périodes nombreûses.

Synonymes et Contraires

bigarrer

verbe bigarrer
Marquer de couleurs variées.
barioler, chamarrer, jasper, panacher -littéraire: diaprer, marqueter.
Traductions

bigarrer

streak

bigarrer

screziare