bigorne

BIGORNE

(bi-gor-n') s. f.
Sorte d'enclume dont chaque extrémité est en pointe, et qui sert à tourner en rond ou arrondir les grosses pièces. Terme de marine. Coin de fer pour couper les clous qu'on trouve dans les joints quand on calfate. Terme de métier. Masse en bois qui sert au corroyeur à fouler les peaux mouillées.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le dit François fery l'exposant d'un baston ferré gros au bout, que on appelle bigorgne [DU CANGE, biscorna.]
  • XVIe s.
    Le chasteau semble tonner, Tandis qu'on tourne et retourne Le harnois sur la bigourne, Pour le buste façonner [AMADIS JAMYN, Poésies, p. 58]

ÉTYMOLOGIE

  • Bi pour bis, deux, et corne.

bigorne

BIGORNE. n. f. Espèce d'enclume à deux cornes ou saillies latérales, en usage surtout chez les orfèvres, et qui varie de forme suivant sa destination. Bigorne droite, ronde, demi- ronde, etc.

Il se dit aussi d'un Ciseau qui sert aux calfats à couper les clous qui, traversant les bordages, s'opposeraient au calfatage.

bigorne

Bigorne, Enclume ayant deux cornes, Incus bicornis.

Traductions

bigorne

bicornia