bijoutier, ière

BIJOUTIER, IÈRE

(bi-jou-tié, tiê-r' ; l'r de bijoutier ne se lie jamais ; au pluriel l's se lie : les bijoutiers et leurs boutiques, dites : les bi-joutié-z et....) s. m. et f.
Celui, celle qui monte les pierres sur or ; qui fait et qui vend des bijoux. Par extension, celui qui porte sur soi des bijoux.
Comme il [le garde des sceaux] était extrêmement bijoutier, et qu'il avait toujours les doigts pleins de petites bagues [RETZ, III, 143]
Peu usité en ce dernier sens.

ÉTYMOLOGIE

  • Bijou.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BIJOUTIER.
    L'homme qui vient prendre, pour les revendre, les restes des restaurants.
    Le bijoutier, acquéreur de ce tohu-bohu culinaire, y met de l'ordre et fait un tri intelligent ; il sépare les éléments confus, nettoie et pare la marchandise avec coquetterie sur de petites assiettes [, Journ. des Débats, 25 oct. 1876, 3e page, 2e col.]