billebarré, ée

BILLEBARRÉ, ÉE

(bi-lle-ba-ré, rée, ll mouillées) part. passé.
Quand les sorciers font porter pierre ou anneaux avec des lettres ou figures ineptes et billebarrées, Statuts synod. de le Gouverneur, évêque de St-Malo, art. 21 (1618).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BILLEBARRÉ. Ajoutez :
    Opinions emmaillottées de toutes sortes de langes, et, comme les Suisses, revêtues et billebarrées de toutes les couleurs [NAUDÉ, Rosecroix, VIII, 2]