biscornu, ue

BISCORNU, UE

(bi-skor-nu, nue) adj.
Qui a une forme pour ainsi dire à deux cornes, irrégulière, baroque.
Efflanquée du côté droit et toute biscornue de l'autre [HAMILT., Gramm. 10]
Fig. et familièrement. Esprit, style biscornu. Je vends à Mme Schoenée le fonds 50000 fr., les bois 21875 fr.
: en tout 71875 : tu me demanderas pourquoi ce compte biscornu.... [P. L. COUR., Lett. II, 197]
Vous trouverez bon que je fasse tout mon possible pour rompre un mariage aussi biscornu que celui-là [REGNARD, Sérén. 1]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les unes pierres estoient longues et les autres rondes, biscornues, selon le lieu où la matiere s'estoit arrestée au temps de sa congelation [PALISSY, 206]

ÉTYMOLOGIE

  • Bis, deux (voy. BIS 2), et cornu.