black-mail

BLACK-MAIL

(blak-mél) s. m.
Mot anglais signifiant redevance forcée, et se disant particulièrement de celle que les gens des basses terres en Écosse payaient aux gens des hautes terres, pour être à l'abri de leurs déprédations. Par extension.
Quand le maître avait payé.... son black-mail aux industries voisines qui avaient le droit de lui refuser ou des clous, ou des tubes de cuivre, ou tout autre élément indispensable à sa production [J. SIMON, la Liberté, t. II, p. 34, Paris, 1859]

ÉTYMOLOGIE

  • Angl. black mail, proprement maille noire (maille, pièce de monnaie). Voy. MAILLE 3.