blanc-poudré, ée

BLANC-POUDRÉ, ÉE

(blan-pou-dré, drée) adj.
Poudré à blanc. Substantivement.
Nos blanc-poudrés sont convaincus De tout ce que vous savez faire [VOLT., Roi de Prusse, 114]
Mon Dieu ! que je fus aise, quand j'appris que le théâtre était purgé de blanc-poudrés coiffés à l'oiseau royal ! [ID., Lettr. d'Argental, 18 juin 1759]
Au plur. Des blanc-poudrés, sans s à blanc, parce que ce sont non des blancs qu'on a poudrés, mais des gens poudrés à blanc.

ÉTYMOLOGIE

  • Blanc, poudré.