blanchet

BLANCHET1

(blan-chè) s. m.
Sorte d'étoffe d'étamine. Dans les pharmacies, petit carré de molleton de laine fixé sur un carrelet en bois, et à travers lequel on filtre les liquides épais. Terme d'imprimerie. Morceau d'étoffe dont on garnit le tympan d'une presse, pour rendre le foulage plus égal, et pour garantir le caractère.
Blanchet ou muguet, maladie de la bouche chez les enfants.
Nom vulgaire de la mâche.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Quatre aulnes de drap turquois retrait et retondu, un nuef blanchet doublé de toille [DU CANGE, blanchetum.]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de blanc.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. BLANCHET. Ajoutez :
    Pièce de harnachement.
    Jupe tricotée de coton ou de laine (Dauphiné, Savoie, Piémont).

blanchet

BLANCHET. n. m. Sorte d'étoffe de laine grise.

En termes d'Imprimerie, il se dit du Morceau d'étoffe de laine ou de soie dont on garnit le tympan ou les cylindres d'une presse pour amortir la pression et rendre ainsi le foulage plus égal.

Il se dit, en termes de Pharmacie, d'un Morceau d'étoffe de laine au travers duquel on filtre les sirops et divers autres liquides épais.

En termes d'Arts, il se dit aussi du Feutre qui absorbe l'humidité de la pâte pour le papier qui sort de la forme.

blanchet

Qui est blanchet, Candidulus.

Du blanchet, Pannus albus.

Traductions

blanchet

whitish, whity

blanchet

Ukelei