blaser

(Mot repris de blaserait)

blaser

v.t. [ du néerl. blasen, gonfler ]
Rendre qqn indifférent, par lassitude ou par dégoût : Le succès l'a blasé. Je suis blasé de ce chanteur lasser, rassasier ; enthousiasmer

blaser


Participe passé: blasé
Gérondif: blasant

Indicatif présent
je blase
tu blases
il/elle blase
nous blasons
vous blasez
ils/elles blasent
Passé simple
je blasai
tu blasas
il/elle blasa
nous blasâmes
vous blasâtes
ils/elles blasèrent
Imparfait
je blasais
tu blasais
il/elle blasait
nous blasions
vous blasiez
ils/elles blasaient
Futur
je blaserai
tu blaseras
il/elle blasera
nous blaserons
vous blaserez
ils/elles blaseront
Conditionnel présent
je blaserais
tu blaserais
il/elle blaserait
nous blaserions
vous blaseriez
ils/elles blaseraient
Subjonctif imparfait
je blasasse
tu blasasses
il/elle blasât
nous blasassions
vous blasassiez
ils/elles blasassent
Subjonctif présent
je blase
tu blases
il/elle blase
nous blasions
vous blasiez
ils/elles blasent
Impératif
blase (tu)
blasons (nous)
blasez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais blasé
tu avais blasé
il/elle avait blasé
nous avions blasé
vous aviez blasé
ils/elles avaient blasé
Futur antérieur
j'aurai blasé
tu auras blasé
il/elle aura blasé
nous aurons blasé
vous aurez blasé
ils/elles auront blasé
Passé composé
j'ai blasé
tu as blasé
il/elle a blasé
nous avons blasé
vous avez blasé
ils/elles ont blasé
Conditionnel passé
j'aurais blasé
tu aurais blasé
il/elle aurait blasé
nous aurions blasé
vous auriez blasé
ils/elles auraient blasé
Passé antérieur
j'eus blasé
tu eus blasé
il/elle eut blasé
nous eûmes blasé
vous eûtes blasé
ils/elles eurent blasé
Subjonctif passé
j'aie blasé
tu aies blasé
il/elle ait blasé
nous ayons blasé
vous ayez blasé
ils/elles aient blasé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse blasé
tu eusses blasé
il/elle eût blasé
nous eussions blasé
vous eussiez blasé
ils/elles eussent blasé

BLASER

(blâ-zé) v. a.
Émousser les sens par des excès de jouissances.
Sans risquer de leur blaser le palais [J. J. ROUSS., Ém. II]
Fig. Au moral, rendre à la longue le cœur insensible à ce qui devrait le toucher. Celui-ci est blasé par l'excès des plaisirs, celui-là par l'habitude de la honte.
Se blaser, v. réfl.
Mme de Vendôme mourut le 11 avril, sans testament ni sacrements, de s'être blasée surtout de liqueurs fortes [SAINT-SIMON, 484, 1]
Fig. Se blaser sur les vrais plaisirs. On dit se blaser de, et se blaser sur.

ÉTYMOLOGIE

  • Origine douteuse. On trouve, dans Du Cange, blas, sot, dépourvu de sagesse ; mais le sens ne se prête pas à la dérivation ; il n'en est pas de même de l'anglo-saxon blase ou blaese, brandon, anglais, to blaze, brûler, bas-latin blaserius, incendiaire. Le sens propre de blaser paraît être brûler ; c'est celui que lui donne St-Simon dans l'exemple ci-dessus rapporté ; et dans plusieurs provinces blaser est un terme pour signifier brûler, dessécher, lorsque cet effet est produit par l'usage excessif des liqueurs fortes.
    Faudrait-il rapporter à blaser cet exemple du XIVe siècle : Prince, après ce qu'on eust mangié Et bu tant qu'on estoit blecié, Vont estuver li pelerin [VIRIVILLE, Isabelle de Bavière, p. 9]

blaser

BLASER. v. tr. Émousser le sens du goût par l'abus que l'on fait de tel ou tel mets ou de telle ou telle boisson. L'usage des liqueurs fortes lui a blasé le goût. Ces raffinements de gourmandise ont fini par le blaser. Il a le palais blasé.

Il signifie figurément Rendre, à la longue, incapable d'émotions, de sentiments. L'excès de tous les plaisirs l'a blasé. Il ne rougit plus de rien, l'habitude de la honte l'a blasé. La mauvaise vie qu'il a menée l'a blasé sur tout, l'a tout à fait blasé. Vous abusez de tout, vous vous blaserez. Substantivement, C'est un blasé, une blasée.

blaser


BLASER, v. act. [blazé, 1re br. 2e é fer. Devant l'e muet l'a est long. Il blâse.] User, brûler en parlant du vin, des liqueurs, relativement à l'estomac. "Les liqueurs, les excès l'ont blasé. — Il s'est blasé à force de boire de l'eau-de-vie: "Vous vous blâserez. = Être blasé sur, être devenu sans goût relativement à... Il est blasé sur les plaisirs, sur les spectâcles. "Le Lecteur, dégoûté du solide, et blasé sur le bon sens. Ann. Litt. "La Nation rassasiée de chefs-d'oeuvres, blasée sur les beautés vraies et solides, fut aisément séduite par des Écrivains ambitieux, qui désespérant d'égaler leurs prédécesseurs en marchant sur leurs traces, abusèrent de leurs talens pour corrompre l'art. Ibid.

Synonymes et Contraires

blaser

verbe blaser
Rendre quelqu'un indifférent.
Traductions

blaser

blasiert

blaser

Blaser

blaser

Blaser

blaser

Blaser

blaser

[blɑze] vt → to make blasé