blatier

(Mot repris de blatiers)

BLATIER

(bla-tié ; l'r ne se lie pas ; au pluriel l's se lie : les blatiers au marché, dites : les bla-tié-z au marché) s. m.
Celui qui vend du blé sur les marchés. Adjectivement. Marchand blatier.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Se estagier de Paris achetoit blé por revendre, et blatier ou talemelier viegnent seur le marchié [, Liv. des mét. 18]
    Quiconques veut estre blaetiers, c'est à savoir venderes de blé, et de toutes autres manieres de grain bon et beau [, ib. 20]
  • XVe s.
    Et [les Anglois] estoient sur penneaux assez de pareille façon que portoient les blatiers du pays de France [MONSTREL., liv. I, chap. 203]
  • XVIe s.
    Desjà l'Esté et Ceres la bletiere.... [RONS., 135]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. bladarius, du bas-lat. bladum, blé (voy. BLÉ).

blatier

BLATIER. n. m. Celui qui achète du blé pour le revendre.

blatier


BLATIER, s. m. [et non pas Bladier; 2e é fer. dout.] Marchand de blé. Suivant l'Acad. il ne se dit que de ceux qui transportent du blé, sur des chevaux, d'un marché à l'aûtre.