blaude

(Mot repris de blaudes)

BLAUDE

(blô-d') s. f.
Nom donné dans plusieurs provinces à la blouse.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Et est remés en son blialt de paile [, Ch. de Rol. X]
  • XIIe s.
    Guenes remest [reste] en un bliaut de pris [, Ronc. p. 24]
    Vestu [il] ot un bliaut à enseignes d'orfrois [, Sax. XXXIII]
    Del dos li traient le bon hauberc doublier ; Camoisé ot le bliaut de quartier [, Raoul de C. 62]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. et Berry, biaude ; picard, bleude ; provenç. blial, bliau, blizaut ; espagn. brial. L'ancien bliaut, qui était un vêtement même pour les seigneurs, paraît répondre, en tant que mot, à la blaude, vêtement des paysans et des ouvriers. Bliaut se trouve dans l'ancien allemand sous la forme blîalt, blîât, étoffe, sens qui est aussi dans l'ancien français : Cote ot d'un blanc bliaut, Berte, p. 34. Mais blîalt ne paraît pas avoir de racine en allemand ; de sorte que l'origine de notre mot demeure inconnue.

blaude

BLAUDE. s. f. Voyez BLOUSE.