blockhaus

blockhaus

[ blɔkos] n.m. [ mot all., de Block, bloc, et Haus, maison ]
1. Petit ouvrage fortifié ou blindé, pour la défense d'un point particulier.
2. Poste de commandement blindé des grands navires militaires.

BLOCKHAUS

(blo-kôs) s. m.
Fortin élevé, construit en bois sur un bout de colonne ou sur un gros mât scellé en terre.
En Algérie, le blockhaus est un bâtiment, dont les ouvertures et les parois sont défendues contre l'escalade et contre l'incendie par des parties faisant saillie sur le rez-de-chaussée, de manière à permettre aux gens de l'intérieur de faire des feux plongeants sur les agresseurs ; il y en a qui sont construits en maçonnerie et couverts d'une terrasse, [LEGOARANT, ]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Afin d'aller donner l'assaut au gros taissons [blaireaux] en leur fort, et rompre leurs casemates, plocus, paraspets [FOUILLOUX, ch. 62]

ÉTYMOLOGIE

  • Allem. Blockhaus, de Block, bloc, et Haus, maison, bâtiment. Plocus, blocus, blockhaus sont un seul et même mot.

blockhaus

BLOCKHAUS. n. m. T. de Fortification. Sorte d'abri blindé muni d'une toiture à l'épreuve.

En termes de Marine, il désigne aussi un Abri blindé destiné à protéger, pendant une attaque, la commande du gouvernail et les ordres de transmission.

Synonymes et Contraires

blockhaus

nom masculin invariable blockhaus
Petit ouvrage fortifié.
Traductions

blockhaus

blockhouse