bol ou bolus

BOL ou BOLUS1

(bol ou bo-lus') s. m.
Terme de pharmacie. Terre argileuse colorée, qui était employée autrefois en médecine comme tonique et astringente. Bol d'Arménie ou bol oriental, argile ocreuse rouge (couleur due à l'oxyde de fer), grasse au toucher, tonique et astringente.
Portion d'électuaire officinal ou magistral, d'un poids déterminé que l'on avale en une fois.
Terme de physiologie. Bol alimentaire, masse arrondie que forme l'aliment au moment où il est rassemblé sur la partie supérieure de la langue pour être porté dans le pharynx par la déglutition.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ung pot de bol armenicque prisé six escus [DE LABORDE, Émaux, p. 169]
    Bol armene, terre sigillée [PARÉ, V, 9]
    Il pourra user d'un bol de casse ou d'une infusion de rheubarbe [ID., VII, 5]
    Puis sera instillé terebenthine de Venise avec un peu de bol fin [ID., VIII, 30]

ÉTYMOLOGIE

  • Grec, motte de terre.