bonnier

BONNIER

(bo-nié) s. m.
Mesure agraire qui, dans la Flandre française, valait 1 hectare 40 ares.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Il faisoit si grant bruine qu'on ne pouvoit voir un demi bonnier de terre loin [FROISS., I, I, 134]
    Si alla bien chacune bataille en cel estat un grant bonnier de terre avant [ID., I, I, 41]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, bounî ; du wallon bone, borne (voy. BORNE).