bornal

BORNAL

(bor-nal) s. m.
Ancien nom des rayons d'une ruche.
Puis, le portant [le miel] dans sa ruche, elle [l'abeille] l'accommode artistement, en séparant la cire, et d'icelle faisant le bornal, dans lequel elle réserve le miel pour l'hiver suivant [SAINT FRANÇOIS DE SALES, Traité de l'amour de Dieu, VI, 2]