bossellement

BOSSELLEMENT

(bo-sè-le-man) s. m.
État de ce qui est bosselé.
On peut dire que personne n'a examiné avec plus de sagacité et de rigueur ce qu'il [Élie de Beaumont] a nommé lui-même les bossellements généraux de l'enveloppe terrestre [DAUBRÉE, Inaug. du monum. d'Élie de Beaumont, dans Bull. Soc. centr. d'agric. t. XXXVI, p. 471]